Critiques Séries : Chucky. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Chucky. Saison 1. Episode 3.

Chucky // Saison 1. Episode 3. I Like to be Hugged.

 

Don Mancini a su adapter Chucky en série comme personne n’a réussi à adapter des franchises d’horreur en série jusqu’à présent. Trois épisodes et c’est toujours un sans faute. A la fin de l’épisode précédent, Jake commençait à comprendre les pulsions de Chucky. La force de cet épisode c’est avant tout de nous dire ce qui a fait de Chucky ce qu’il est aujourd’hui ou plutôt de l’esprit qui le possède. On retourne alors dans l’enfance de Charles Lee Ray. Je ne m’attendais pas du tout à ce que l’on ait des flashbacks mais ils permettent aussi d’humaniser le personnage et de voir ce qui l’a rendu tueur en série. Le passé de Charles est terrifiant à souhait alors qu’il a été le témoin de l’assassinat de son père avec un couteau qui va le conduire à tuer sa propre mère. Mais c’est un aspect de l’épisode qui le rend d’autant plus intéressant à mes yeux. Le fait que l’on apprenne un peu plus du héros tout en développant l’intrigue de la saison en parallèle est judicieux. Même visuellement la série offre quelque chose d’original pour les flashbacks, comme si l’on regardait de vieilles VHS.

 

« I Like to be Hugged » permet aussi de bousculer un peu plus les personnages et la place qu’ils ont jusqu’à présent. Le cliffhanger de fin de cet épisode est brillant et pourrait bousculer complètement la dynamique de Chucky. Si la série tue autant de personnages d’un coup alors je ne sais pas qui il va rester pour la suite de la saison. Cela fait deux épisodes que Chucky veut tuer Lexi et bien que Jake n’ait pas encore les tripes de le faire, Chucky en fait son affaire personnelle. A chaque fois que Chucky veut tuer Lexi, quelque chose vient se mettre en travers de sa route. C’est des effets comiques qui ont un vrai succès dans cet épisode. Cela permet de donner un équilibre entre l’horreur, l’esprit parodique de la franchise et tout les drames que chacun des personnages vont vivres. Lexi organise donc une petite rave dans la maison de ses parents où tout le monde porte un casque audio afin de ne pas éveiller les soupçons des voisins. Rien de mieux pour Chucky et son envie de tuer tout le monde.

 

Le face à face final entre Lexi et Chucky fait partie de ces moments dont la série a le secret et que j’adore. Je ne sais pas trop si le but de ce cliffhanger est de la tuer ou bien si elle va rester en vie afin de dire ce qu’elle a vu : que Chucky est en vie. Je suppose que vu qu’elle a fumé de la weed, tout le monde va dire qu’elle a menti. Ce serait un retournement de situation logique afin d’éviter à la série de devoir trouver de nouveaux personnages à tuer rapidement. Tiffany de son côté est un bon point. Cela fait des années qu’elle est dévouée à Charles et Chucky donc cela pourrait permettre d’accentuer les meurtres à vitesse grand V. Plus Chucky avance et plus cette série me fascine.

 

Note : 8/10. En bref, une fois de plus la série me surprendre et offre un sacré cliffhanger.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article