Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 18. Episode 1.

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 18. Episode 1.

Grey’s Anatomy // Saison 18. Episode 1. Here Comes the Sun.

 

Avec cette saison 18, Grey’s Anatomy annonce tout de suite la couleur : fini la COVID-19. Nous sommes ici dans un monde parallèle où la COVID n’existe plus. Tout cela est clairement fait dans le but d’aller de l’avant et de partir dans une toute nouvelle direction. Meredith a survécu au COVID comme elle a survécu a tout ce qu’elle a vécu depuis le début donc Grey’s Anatomy a décidé qu’il était temps pour aller de l’avant. Sauf que ce premier épisode de la saison 18 a du mal à créer quelque chose. Meredith a décidé de partir de Seattle dans cet épisode afin de se rendre dans le Minnesota où habite un ancien collègue à sa mère incarné par Peter Gallagher. Ce dernier veut séduire Meredith afin qu’elle dirige un laboratoire de recherches sur Parkinson. Sauf que tout ça n’a aucun intérêt car les scénaristes écrivent cette partie de l’épisode comme n’importe quel épisode.

 

Là où j’aurais trouvé intéressant pour Grey’s Anatomy de célébrer la vie et surtout la longévité de la série, on se retrouve avec une intrigue qui aurait pu arriver un peu plus tard. On sait très bien que Meredith ne va pas quitter le Grey Sloan, qu’elle ne va pas quitter Seattle donc tout ça est fait en vain. On sait déjà comment cette intrigue va se terminer. On peut imaginer que le but ici est de parler de la vie potentielle de Grey’s Anatomy dans un monde post-Grey’s Anatomy mais pour le moment c’est un brin mal venu. J’aurais trouvé intéressant que cela soit joué comme un cliffangher alors qu’elle quitte Seattle et nous laisse dans le doute de son retour ou non. Je suppose que cette saison sera construite sur Meredith qui est tiraillée entre Seattle et une nouvelle vie potentielle ailleurs, loin du Grey Sloane.

 

Dans le reste de cet épisode, Link et Amelia se sont quittés, Maggie et Winston sont de retour de leur lune de miel et Teddy et Owen vont enfin se marier (bien que le prêtre meure en pleine cérémonie). Jo de son côté a du mal à être mère solo et Riggs et Megan se sont séparés. Pour ces deux derniers on sait très bien que ce n’est pas une question d’intrigue mais plus de casting. Grey’s Anatomy nous offre aussi avec ses patients un miroir des relations à l’écran (ce qui est plutôt pas mal et classique pour la série). Mais en tout cas, j’ai eu un peu de mal à trouver cet épisode excellent. Il lui manque pas mal de choses et ne ressemble clairement pas au premier épisode d’une nouvelle saison. C’est donc un épisode un brin fainéant que Grey’s Anatomy nous offre sans que tout soit à jeter pour autant.

 

Note : 4.5/10. En bref, un épisode pas vraiment mémorable qui démarre la saison de façon un peu fainéante.

Prochainement sur TF1

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article