Critiques Séries : Impeachment: American Crime Story. Saison 3. Episode 6.

Critiques Séries : Impeachment: American Crime Story. Saison 3. Episode 6.

Impeachment: American Crime Story // Saison 3. Episode 6. Man Handled.

 

Après l’excellent épisode qui devrait donner droit à un nouvel Emmy pour Sarah Paulson, Impeachment: American Crime Story nous offre avec « Man Handled » son meilleur épisode. « My Life is over ». C’est ce que dit Monica Lewinsky dans une chambre d’hôtel du Ritz Carlton grouillant d’agents du FBI. Elle vient d’être trahie par Linda Tripp et Impeachment: American Crime Story nous ramène à ce que l’on avait pu voir dans la scène d’ouverture du premier épisode dans le centre commercial. Monica sait clairement ce qui l’attend et ce n’est pas à souhaiter à tout le monde. C’est un peu le début de la fin de la vie de Monica (enfin, celle qu’elle connaissait auparavant). La façon dont Impeachment: American Crime Story déroule cet interrogatoire de plus de 12 heures est parfaite. C’est dans ce genre de choses que cette série fonctionne et pas forcément dans les commentaires politiques que Ryan Murphy & co ne maîtrisent pas du tout.

 

Impeachment: American Crime Story démontre que lorsqu’elle se concentre vraiment sur Monica, elle sait comment raconter son histoire. Cela a probablement été aidé par le fait que la vraie Monica est consultante sur la série. La promesse pour elle d’avoir une seconde chance à New York est désormais derrière elle. Les cinq épisodes précédents nous ont préparé à ce moment. On retourne où tout a commencé dans la série alors que les agents du FBI viennent demander à Monica de les accompagner. Tout cet épisode est construit autour de l’interrogatoire de Monica. C’est un épisode intense, épuisant (de la bonne façon) et claustrophobe. Cela me rappelle un peu ce qui avait été fait au cinéma avec Snowden. Mais pour le coup, Impeachment: American Crime Story fait une utilisation intelligente de la chambre d’hôtel, transformant tout l’interrogatoire en une sorte de prison dont Monica ne peut sortir.

 

Beanie Feldstein est parfaite sous les traits de Monica. Je dois avouer que même si l’actrice a été très bonne depuis le début de la saison, cet épisode la laisse montrer une palette d’émotions étonnante. Monica se retrouve dans une chambre entourée d’hommes. C’est une sorte de contraste intéressant par rapport à ce qu’elle a vécu (et ce que Impeachment: American Crime Story cherche à lui faire vivre). Cet épisode est l’accumulation de tout ce que la série a pu faire jusqu’à présent et très bon. Outre la performance de son casting, c’est aussi un épisode qui a une mécanique implacable. Cela ressemble même par moment à un film d’espionnage. L’arrivée de Marcia Lewinsky dans l’histoire est une excellente chose. Cela permet de bousculer totalement la façon dont Monica est dans l’épisode. Le comportement auto-destructeur et la façon dont Marcia joue un rôle est parfaite.

 

Note : 10/10. En bref, un épisode intense qui ne laisse jamais retomber la pression.

Disponible sur Disney+ Star

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article