Critiques Séries : Ordinary Joe. Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : Ordinary Joe. Saison 1. Episode 4.

Ordinary Joe // Saison 1. Episode 4. Shooting Star.

 

Il y a quelque chose de touchant dans Ordinary Joe mais encore une fois je n’arrive pas à être totalement plongé dans le récit. La série développe ici des histoires brutes, assez réalistes mais le fait que l’on suive le destin de trois Joe différents m’empêche bien souvent de me laisser prendre au jeu. On peut rapidement s’emmêler entre toutes les intrigues et ce même si elles ont toutes plus ou moins des liens. « Shooting Star » est pourtant le premier épisode d’Ordinary Joe qui ne m’a pas donné mal à la tête en cherchant à comprendre qui est qui et où nous sommes. Au travers des trois Joe, la série explore la relation entre Joe et Jenny. Jenny n’est pas mon personnage fétiche dans Ordinary Joe alors forcément cela peut parfois être compliqué de se prendre au jeu. Le fait que « Shooting Star » tente de donner à cette relation plus de coeur et ainsi nous offrir de jolis moments est une bonne chose.

 

Joe l’infirmier et Jenny sont les deux qui ont une relation de personnes mariés. Leur mariage par à vaut l’eau mais l’idée de consulter un thérapeute est une bonne chose. Le côté un brin imprévisible de cette partie de l’épisode lui donne un charme différent. C’était plus drôle que touchant ce qui permet de contre-balancer avec le reste. Que cela soit le parallèle fait entre Jenny et Amy et Joe et Eric cela fonctionne. Là où je n’étais pas forcément un grand fan des personnages secondaires car Ordinary Joe ne leur donne pas suffisamment de place, cet épisode est une aubaine pour enfin offrir à Amy et Eric le temps de participer à l’histoire. Ordinary Joe donne ainsi plus de place à Joe l’infirmier ce qui évite de jongler entre tous les personnages d’un coup d’un seul sans prendre le temps de s’attacher à ce que chacun des Joe nous conte.

 

Joe le policier a lui aussi ses problèmes. C’est pour le moment mon Joe préféré car c’est le moins guimauve et donc le plus intéressant. L’histoire qu’il vit et les traumatismes que la série tente de faire éclore avec cette version de Joe me plaisent. Ce n’est pourtant pas très original mais Ordinary Joe semble aller dans la bonne direction en offrant plus de profondeur aux personnages et aux relations qu’ils entretiennent. Le Joe musicien est toujours le moins passionnant de tous. Son histoire n’arrive pas à me toucher comme les autres et c’est dommage car cela prend tout de même une place importante régulièrement dans la série. Je me demande si Ordinary Joe va enfin réussir à devenir une série plus profonde et moins superficielle.

 

Note : 5/10. En bref, si le récit gagne en fluidité, il y a encore du travail à faire pour que la mécanique souvent illisible des trois Joe dans un même épisode puisse réveiller le meilleur.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article