One Chicago - Chicago Med (Saison 7, épisode 3), Chicago Fire (Saison 10, épisode 3) & Chicago P.D. (Saison 9, épisode 3)

One Chicago - Chicago Med (Saison 7, épisode 3), Chicago Fire (Saison 10, épisode 3) & Chicago P.D. (Saison 9, épisode 3)

Chicago Med // Saison 7. Episode 3. Be the Change You Want to Be.

 

Les petites batailles internes dans Chicago Med sont un peu plus excitantes que certaines histoires ennuyeuses autour de patients pas toujours intéressants. Dans cet épisode, Archer demande à tous les médecins de passer le moins de temps possible avec chaque patient allant jusqu’à menacer Charles de le virer des urgences car Charles ne s’est pas plié à la règle. Charles est un personnage que j’aime beaucoup dans Chicago Med. Il apporte une chaleur humaine intéressante, quelque chose de moins générique que d’autres personnages de la série. Archer aime le pouvoir et c’est pour ça que je me demande quand est-ce qu’Ethan revient afin de détrôner ce despote en devenir. Si la série utilise tout ça pour mieux développer Archer pourquoi pas mais étant donné le passé de Chicago Med, je ne serais pas surpris que la série ne fasse rien de palpitant par la suite.

 

Je me demande pourquoi Sharon n’a pas fait de Will le chef des urgences. Will est le seul personnage qui semble être destiné à cette place. Je sais qu’une série a besoin de drames en tout genre et que Will serait l’issue logique à ce poste. Ce serait un peu trop facile mais dans un sens j’aurais presque préféré. Archer utilise son pouvoir afin de punir Charles mais la bataille est tout de même plus intéressante que celle entre Choi et Will l’an dernier. Pour une fois Chicago Med semble vouloir faire des choses différentes alors je ne peux qu’apprécier. Cela ne veut pas dire que cet épisode est brillant non plus. Les patients ne sont pas des cas palpitants. Là où Dick Wolf aime les affaires plus que ses personnages à la base de ses séries, Chicago Med a plutôt tendance à être l’inverse (tout comme le Chicago-verse). Mais le développement des personnages dans Chicago Med jusqu’à présent reste un peu trop simpliste.

 

Il manque un peu de profondeur dans l’histoire des personnages, ce qui pourrait être plus intéressant et plus attachant. Du coup je n’arrive pas à m’attacher autant à Chicago Med que j’ai pu l’être avec d’autres séries médicales, plus tournées vers les émotions. En tout cas cette saison 7 a le mérite de faire des choses plus palpitantes que ce que la série a pu faire dans les deux saisons précédentes. Je ne vais donc pas bouder mon plaisir.

 

Note : 5/10. En bref, dans la continuité des deux épisodes précédents Chicago Med continue d’utiliser différemment ses personnages.

 

One Chicago - Chicago Med (Saison 7, épisode 3), Chicago Fire (Saison 10, épisode 3) & Chicago P.D. (Saison 9, épisode 3)

Chicago Fire // Saison 10. Episode 3. Counting Your Breaths.

 

Parfois les cas que traite Chicago Fire sont bien plus intéressantes que d’autres. Le coup de la jeune fille coincée dans un trou était plutôt efficace dans cet épisode. Disons que la tension est palpable et c’est ce genre de choses que j’ai envie de voir plus souvent dans la série. Mais au delà de ce trou dans lequel la jeune fille est coincée, Chicago Fire utilise une fois de plus Cruz à bon escient. La façon dont la série traite le stress post-traumatique de Cruz est parfois un peu faite au couteau mais cela ne veut pas pour autant dire que c’est pas efficace. J’ai bien aimé la façon dont la série évolue ici avec lui. Il a une crise d’angoisse dans le tube où il doit descendre. La séquence est presque touchante. J’aime bien la place que semble prendre Cruz cette année, cela change de ce que l’on a vu précédemment dans la série. Cruz n’a jamais été un personnage important et cette saison semble vouloir changer les choses.

 

A l’issue de l’épisode précédent nous avions eu droit au grand retour de Griffin. Le seul truc c’est que l’on ne savait pas pourquoi il était de retour. Il veut en savoir plus sur son père qui est mort en action dans le tout premier épisode de la série. Si cela n’a jamais été un mystère à proprement parler, cela fait maintenant dix ans que Chicago Fire existe alors revenir sur une scène du pilote est une excellente chose. Les échanges entre Griffin et Casey sont mignons et même plus touchants que je n’aurais pu l’imaginer. Si la série reste sur cette lancée avec Casey alors il pourrait peut-être devenir un peu moins mou que dans les dernières saisons. Je préfère Casey dans ce genre d’intrigues que celles de ses romances à la mord moi le noeud.

 

Ritter, Violet et Gallo ont une intrigue qui n’est pas sans rappeler celle du bar des premières saisons. Inclure Hermann permet de faire le lien. Je ne sais pas pourquoi mais toutes ces intrigues sont pour moins ronronnantes et pas très inspirées. Cet épisode ne change pas vraiment la donne. Chicago Fire prépare pas mal d’intrigues pour la suite mais certaines m’ennuient toujours plus que d’autres. L’action est fort heureusement là pour nous rappeler que ce sont avant tout des pompiers et des femmes et des hommes qui sont là pour sauver des vies.

 

Note : 5.5/10. En bref, grâce à des échanges touchants et Cruz, Chicago Fire continue sur sa lancée.

 

One Chicago - Chicago Med (Saison 7, épisode 3), Chicago Fire (Saison 10, épisode 3) & Chicago P.D. (Saison 9, épisode 3)

Chicago P.D // Saison 9. Episode 3. The One Next to Me.

 

Après Burgess c’est au tour de Jay d’avoir droit à un épisode en grande partie centré sur lui. On n’a pas forcément appris grand chose mais c’est une excellente nouvelle que de voir Chicago P.D donner de la place à un personnage qui méritait bien ça. On ne sait rien du temps de Jay sur le terrain à l’étranger donc l’arrivée d’un ancien camarade à Jay, Knox, permet de discuter de crimes de guerre et de la façon dont tout cela a été maquillé. Chicago P.D parle ici d’un sujet fort qui n’est pas neuf dans le monde des militaires. Que cela soit Chicago Med, Chicago Fire ou Chicago P.D, toutes les séries aiment les sujets de société pimentés et je dois avouer que c’est une agréable surprise.

 

L’histoire de Jay et Knox apporte un brin d’émotion et cet esprit de camaraderie qui fait déjà le socle principal de Chicago P.D. J’aime beaucoup les personnages et leurs relations familiales dans Chicago P.D. Ce sont bien plus que des flics, c’est aussi une belle et grande famille. Certes tout cela est écrit de façon assez superficielle (malheureusement) mais cela ne m’a jamais empêché de m’attacher à tous ces personnages. Au premier abord Knox était un personnage complexe et d’un autre côté on a aussi envie de sympathiser avec lui. C’est assez paradoxal mais cela permet d’apporter une certaine forme de complexité au récit que j’apprécie tout particulièrement.

 

Cet épisode fait des choses différentes de ce que l’on avait pour habitude de voir et c’est une assez bonne nouvelle. Toute l’histoire du braquage était suffisamment efficace pour créer l’action nécessaire que le téléspectateur est venu cherché. Je ne m’attendais pas spécialement à ce que la série maîtrise du début à la fin cette partie de l’épisode mais je dois avouer que le feu de l’action est ce que je préfère. Chicago P.D reste toujours très loin d’une The Shield et elle se repose bien souvent sur ses lauriers mais malgré le côté familier de l’histoire ici, j’ai passé un bon moment.

 

Note : 5.5/10. En bref, pas forcément le meilleur épisode de l’histoire de Chicago P.D mais suffisamment de bons ingrédients assez bien utilisés.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article