Critique Ciné : Bleed with Me (2021)

Critique Ciné : Bleed with Me (2021)

Bleed with Me // De Amelia Moses. Avec Lee Marshall, Lauren Beatty et Aris Tyros.

 

Je n’ai rien contre les films d’horreur psychologique qui s’installent tranquillement mais Bleed with Me c’est vraiment du potentiel gâché. Durant une heure vingt on voit les personnages discuter, discuter et encore discuter tout en installant de façon presque trop artificielle. Si cela permet d’installer les personnages et de créer une certaine ambiance, l’ensemble n’est pas aussi réussi que j’aurais pu l’espérer. Amelia Moses puise clairement son inspiration chez David Cronenberg mais n’exploite pas suffisamment cette horreur des corps que l’on aurait pu espérer voir. J’ai toujours adoré les films d’horreur qui ont une fascination pour le corps et ses mutilations. Sauf que Bleed with Me a du mal pénétrer réellement son sujet et à être en adéquation avec ce qu’il veut nous raconter au final. Au début on est intrigué et puis plus le film avance plus celui-ci m’a déçu. Comme si finalement tout cela avait été fait pour rien. Il est difficile de cerner ce que veut faire le film avec ses personnages tant ceux-ci ne sont pas assez intéressant une fois le précepte de départ annoncé.

 

Lors d’une escapade hivernale dans une cabane isolée, une jeune femme autodestructrice est convaincue que sa meilleure amie lui vole son sang.

 

La vraie surprise reste Lee Marshall. L’actrice est excellente dans son rôle et parvient à élever le niveau du film de façon un peu plus intéressante que ce que l’on aurait pu imaginer au départ. Mais rien ne se passe vraiment. On est portés de scènes en scènes en espérant que le mystère qui entoure le récit puisse nous aussi nous questionner. Mais il n’en est rien. Bleed with Me aurait probablement été plus intéressant en court métrage tant la durée ici est étirée plus qu’il n’en faut. Les personnages sont peu nombreux et j’ai eu l’impression que même un escargot pouvait avancer plus rapidement. Les intrigues personnelles de chacun ne sont pas suffisamment intéressantes pour tenir la longueur et on finit donc par décrocher à plusieurs reprises de façon naturelle. Je n’attendais rien de spécial de Bleed with Me si ce n’est d’être surpris par une aventure un peu différente de ce que le cinéma d’horreur a pour habitude de nous proposer. Hélas, rien de neuf sous le soleil.

 

Note : 3/10. En bref, il y a de bonnes idées et Lee Marshall en fait partie mais Bleed with Me manque de consistance et ne semble jamais savoir où il veut aller.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article