Critiques Séries : La Brea. Saison 1. Episode 9.

Critiques Séries : La Brea. Saison 1. Episode 9.

La Brea // Saison 1. Episode 9. Father and Son.

 

A la fin de l’épisode nous apprenions que Gavin est finalement quelqu’un qui est né 10 000 ans avant JC. Eve doit faire passer Isaiah a travers le portail de 1988 à temps afin que tout ce que Gavin a vécu par la suite continue (et notamment les enfants qu’il a eu avec Eve). Changer le cours de l’existence n’est pas forcément quelque chose de neuf dans le genre mais La Brea parvient à faire des choses de façon intelligente. Si Eve a du mal à avaler la théorie de Rebecca qui dit que Isaiah est Gavin enfant, Josh pense que l’idée est vraiment folle. Josh est assez terre à terre donc c’est assez logique qu’il ne croit pas du tout à tout ça. Josh est rationnel donc le surnaturel n’est pas son fort (et ce même s’ils se sont retrouvés 10 000 ans avant JC à cause d’un trou au milieu de Los Angeles). Quand Rebecca dit que si Isaiah n’arrive pas à temps en 1988, alors Eve et Gavin ne vont jamais se rencontrer et Josh et Izzy ne seront jamais nés. C’est un twist assez simpliste mais qui fait son effet et permet d’en apprendre un peu plus sur l’univers de La Brea.

 

Ce que j’apprécie avec cette saison 1 de La Brea est probablement le fait qu’elle ne dure que dix épisodes. Cela permet clairement de condenser le maximum en peu de temps. Josh va passer du temps avec la version enfant de son père. Si le moment est assez étrange à proprement parler, je dois avouer qu’il fait son petit effet dans la série. La Brea s’amuse avec nous et je trouve ça plutôt fascinant dans son ensemble. C’est d’ailleurs bien plus pertinent ce que fait La Brea actuellement que tout ce que la série pouvait faire par le passé. A ses débuts La Brea s’est un peu trop reposée sur ses lauriers d’effets spéciaux dégueulasses. Voir la série se concentrer sur d’autres choses me plaît. Cela change l’univers de la série et nous offre quelque chose de beaucoup plus efficace d’un point de vue narratif.

 

Malgré le fait que Eve et Gavin ne soient pas une famille à laquelle j’arrive à m’attacher (même après neuf épisodes), je suis curieux de voir ce que la série pourrait faire dans les prochains épisodes. C’est d’ailleurs rassurant de voir la série évoluer.

 

Note : 6/10. En bref, La Brea continue ses révélations et délivre un cliffhanger intéressant pour la suite et fin de la saison.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article