Critiques Séries : The Flash. Saison 8. Episode 1.

Critiques Séries : The Flash. Saison 8. Episode 1.

The Flash: Armageddon // Saison 8. Episode 1. Armageddon, Part 1.

 

Cette saison 8 de The Flash commence avec un arc narratif de cinq épisodes sobrement appelé « Armageddon ». Je dois avouer que j’étais plutôt excité à l’idée de découvrir un arc ambitieux dans The Flash et ce premier épisode est plus médiocre tentant de réintroduire l’univers aux téléspectateurs que quelque chose de réellement marquant. Je dois avouer que je suis étonné par cet épisode. Ce n’est pas spécialement brillant même si le cold-open était alléchant. Mais ce n’est pas comme si c’était la première fois que The Flash déçoit. Central City, dans le futur, est à feu et à sang. Un Alien connu sous le nom de Despero débarque dans notre présent afin de dire que The Flash doit mourir car il en est responsable et ainsi éviter la fin du monde. Ce n’est pas la première fois que notre héros est impliqué dans des histoires de fin du monde et souvent cela se termine en eau de boudin. Je n’ai pas envie de dire que je suis pessimiste mais je le suis réellement. Surtout quand je vois cet épisode. Si je m’attendais à un véritable retour aux sources pour la série (notamment avec l’apparition de Brandon Routh), il n’y a rien d’exceptionnel pour autant.

 

Barry et Caitlin ont le temps de prendre un café et de discuter de leurs petites vies personnelles. Cette partie de l’épisode a beau permettre de partager des moments de vie des héros, c’est presque aux antipodes de ce que j’aurais aimé voir. Disons que The Flash aurait pu faire quelque chose de puissant en impliquant directement l’action au récit. Despero apparaît comme une menace importante et rapidement il devient quelqu’un qui va aider Barry à comprendre ce qui s’est passé. Puis il veut toujours le tuer. Il y a tellement de choses qui jouent le chaud et le froid que l’on ne peut qu’être perdus. L’histoire de Barry et Iris et le bébé ça m’ennuie à mourir. Je sais qu’ils doivent avoir cette frénétique envie d’en concevoir compte tenu de leurs rencontres l’an dernier avec les enfants Allen mais la série n’arrive pas à tomber d’accord sur le bon temps à employer.

 

On se retrouve donc avec un épisode mi figue mi raisin, qui cherche à la fois à introduire une menace importante et ambitieuse au milieu de moments où l’on boit des cafés, parle de bébés et échange du beau temps. « Armageddon » est un arc qui a du potentiel mais si la saison fait exactement la même chose par la suite que ce que l’on a ici, je ne vais pas tenir longtemps et rapidement perdre patience. Fort heureusement que le rythme de l’épisode est suffisamment bon pour ne pas trop s’ennuyer mais l’équilibre des diverses intrigues ne fonctionne pas du tout.

 

Note : 5/10. En bref, un arc ambitieux arrive mais la série n’arrive pas à trouver un bon équilibre entre ses intrigues et ses personnages.

Prochainement sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article