Critiques Séries : The Sinner. Saison 4. Episode 7.

Critiques Séries : The Sinner. Saison 4. Episode 7.

The Sinner // Saison 4. Episode 7. Part VII.

 

On arrive déjà presque au bout. En effet, cet épisode est l’avant dernier de la série et je ne suis pas spécialement prêt à dire au revoir à Harry Ambrose. Ce dernier est un personnage tellement bien écrit qu’une saison supplémentaire n’aurait pas été de refus. Après la fin de l’épisode précédent, Harry était sauvé de justesse par Meg. L’enquête d’Harry continue de se dévoiler dans cet épisode alors qu’il imagine que tout cela pourrait être lié à une organisation de prostitution ou de pornographie. La police de cette ile n’est pas aussi perspicace que Harry et cela se ressent rapidement dans cet épisode. Notamment quand la police pense avoir trouvé qui a tué Brandon : Mike Lam. Tout cela à cause de son ADN sauf qu’une série comme The Sinner se doit d’être maligne. Harry et le téléspectateur ne peuvent pas croire à cette révélation. La confrontation avec Novak est un joli moment. C’est ce genre de petites scènes où la tension est à son comble et que les scénaristes, la mise en scène et le casting gèrent à la perfection.

 

Je dois avouer que The Sinner ne manque pas d’idées afin de créer une vraie ambiance où l’on est plongé au coeur même de l’affaire. La révélation la plus intéressante de cet épisode est probablement celle que Novak fait. Il dit que la police de cette île n’est pas vraiment du bon côté de la ligne (« The night she died, the Muldoon girl went to the cops... and you saw how well that turned out for her »). Tout cela permet à Ambrose de continuer à douter de tout le monde et je trouve ça fascinant. Cela donne d’ailleurs une toute autre dimension au dernier tiers de l’épisode. La malice d’Harry va conduire ce dernier à découvrir qui est responsable au sein de la police. Dans l’épisode précédent, l’officier Josh n’était pas très coopératif et dans cet épisode on découvre qu’il pourrait bien être lié à tout ça.

 

L’épisode nous offre un flashback de la nuit où Josh a vu Percy au commissariat. Si l’on nous ment dans le précédent, The Sinner ne perd pas de temps à nous révéler la vérité. La série n’a pas besoin de tourner autour du pot et préfère donc que l’on sache les choses parfois avant même les héros. Le fait que l’on nous révèle à la fin de cet épisode ce qui s’est passé est une excellente chose qui va permettre de donner au dernier épisode de la saison (et de la série) l’occasion à la fois de conclure le récit et l’histoire de la série avec Ambrose. Je serais déçu si l’on n’a pas de vraie conclusion pour Harry pour qu’il puisse enfin faire la paix avec son travail.

 

Note : 7/10. En bref, The Sinner nous révèle pas mal de choses dans cet épisode et le fait de façon malicieuse.

Prochainement sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article