Critique Ciné : Deadlock (2021, VOD)

Critique Ciné : Deadlock (2021, VOD)

Deadlock // De Jared Cohn. Avec Bruce Willis, Patrick Muldoon et Matthew Marsden.

 

Bruce Willis a tendance à faire des films où il n’occupe presque jamais l’écran. Comme un prête nom pour vendre un film raté. Deadlock a beau ne pas être le film de l’année, avec cette prise d’otages des employés d’une centrale nucléaire il se retrouve dans une situation qui n’est pas sans faire écho à Die Hard. En l’occurrence cette fois-ci, Bruce Willis est le vilain. Jared Cohn (Shark Season, A Stalker in the House) n’est malheureusement pas un réalisateur de rêve et le scénario se contente du strict minimum mais Bruce Willis a le mérite d’apporter un peu plus au film que ce qu’il fait habituellement. Malgré tous les défauts de Deadlock et notamment ceux de la mise en scène pas très surprenante de Jared Cohn, il y a des idées et notamment un sens du rythme bien plus soutenu que dans de nombreux Direct-to-VOD dans lesquels Bruce Willis est présent. Deadlock se veut clairement comme n’importe quel film du genre sans grands effets de surprises mais il se laisse regarder à sa façon.

 

Le chef d'une bande de mercenaires - assoiffé de vengeance - maintient les employés d'une centrale nucléaire en otage...

 

Deadlock c’est donc le parfait film de confort d’un dimanche après-midi pluvieux, qui n’offre rien de plus que ce qui a été promis par le résumé. Bruce Willis de son côté ne fait pas de grandes cascades et passe plus de temps à tenir son arme en joue ou à gueuler des gros mots qu’autre chose. C’est d’ailleurs le plus grand regret que j’aime car au fond Deadlock aurait pu exploiter les talents d’acteur de film d’action de Bruce Willis. Surtout quand pour une fois il est bien plus présent à l’écran que dans tous les derniers films où il était là. Le scénario de Jared Cohn et Cam Cannon (Bus 657, USS Indianapolis) est un peu mieux fichu que les derniers films avec l’ancienne star des Die Hard (Apex, Survive the Game). Patrick Muldoon (Vanquish) se contente quant à lui de faire ce que le scénario lui demande. Le manque de direction du casting laisse par moment l’histoire flotter au dessus ce qui ne permet pas toujours de pénétrer totalement ce que Deadlock veut nous conter. En somme, Deadlock n’est pas un excellent film et il est fauché comme les blés (les décors sont vraiment trop limités pour faire de ce film quelque chose d’ambitieux) mais il y a un rythme et sans trop réfléchir cela peut fonctionner.

 

Note : 4.5/10. En bref, Bruce Willis est présent plus de 5 minutes à l’écran (il faut le noter) et l’ensemble a un certain rythme qui permet de pas trop s’ennuyer. Reste une mise en scène fainéante, un scénario prévisible et des décors fauchés. Dommage, Deadlock aurait pu être une excellente surprise si mieux travaillé.

Prochainement en VOD

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article