Critique Ciné : Encanto, la fantastique famille Madrigal (2021)

Critique Ciné : Encanto, la fantastique famille Madrigal (2021)

Encanto, la fantastique famille Madrigal // De Byron Howard, Jared Bush et Charise Castro Smith.

 

Cela faisait un bout de temps que Disney ne nous avait pas offert un film. Depuis deux ans nous sommes abreuvé de films estampillés Pixar mais point de Disney à l’horizon (depuis La Reine des Neiges 2 en 2019). Encanto vient corriger cela et cela fait du bien. Cette famille protégée par une chandelle sacrée dans les montagnes de Colombie dispose de tous les ingrédients pour séduire toute la famille. Encanto a une vraie identité et je dois avouer que j’apprécie la volonté de Disney d’intégrer des éléments culturels dans ses récits. Encanto mélange tout ce qu’il y avait de séduisant dans Coco avec Vaiana. Les couleurs, la nourriture, la culture et même si je ne connais rien à la culture colombienne Encanto donne envie de la découvrir. Cet esprit familial vendu dès les premiers instants du film vient tout de suite apporter au récit quelque chose de chaleureux. La « casita » représente dans Encanto le lien entre tous les membres de la famille et Mirabel l’envie de défier les traditions afin de construire quelque chose de nouveau plutôt que de vivre dans le passé de la famille Madrigal.

 

Dans un mystérieux endroit niché au cœur des montagnes de Colombie, la fantastique famille Madrigal habite une maison enchantée dans une cité pleine de vie, un endroit merveilleux appelé Encanto. L’Encanto a doté chacun des enfants de la famille d’une faculté magique allant d’une force surhumaine au pouvoir de guérison. Seule Mirabel n’a reçu aucun don particulier. Mais lorsque la magie de l’Encanto se trouve menacée, la seule enfant ordinaire de cette famille extraordinaire va peut-être se révéler leur unique espoir…

 

Encanto ajoute à son récit un élément de l’histoire de la Colombie : la guerre des milles jours qui a tué des milliers de civils colombiens. Si ce n’est pas suffisamment développé pour créer l’ambition émotionnelle qu’il y a derrière, cela permet de donner du sens à la façon dont agit Alma dans le film. Encanto préfère parler de positif plutôt que des aspects négatifs et toute cette bienveillance est séduisante. Le divertissement en lui-même est sympathique et vient réchauffer les coeurs en ces temps pas toujours très rose. La musique est d’ailleurs un élément essentiel et certains titres sont parfaits pour ce qu’ils incarnent. Les influences sont là et associées intelligemment avec la pop. Le côté reggaeton s’associe donc parfaitement aux couleurs du film. Tous les personnages sont charmants et ont un petit truc qui nous permet de nous attacher à l’intégralité de la famille. Encanto n’est pas mon Disney préféré mais il est un bon Disney qui s’inscrit parfaitement dans la lignée de ce que j’ai envie de voir de leur part.

 

Note : 6/10. En bref, un film coloré, pop et séduisant qui fait chaud au coeur.

Sorti le 24 novembre 2021 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article