Critique Ciné : Mystère (2021)

Critique Ciné : Mystère (2021)

Mystère // De Denis Imbert. Avec Vincent Elbaz, Shanna Keil et Marie Gillain.

 

La force de Mystère tient dans le fait que son histoire est tirée de faits réels. Sans ça, Mystère ressemble à tous les films du genre que l’on a souvent en hiver en France (Belle et Sébastien, Le Loup et le lion et j’en passe). L’effet de déjà vu ne permet pas toujours de se prendre au jeu de Mystère même si les paysages sont magnifiques et que le casting s’en sort très bien. Le plus gros problème de Mystère est de survoler les sujets qu’il aborde comme celui de la chasse (et de leurs revendications) et le tout, tellement court, ne permet pas toujours de prendre le temps de s’attacher à Mystère et Victoria. Car le coeur même de ce film c’est la relation entre cette jeune fille de 8 ans, Victoria, et le loup Mystère. Les scènes dramatiques sont réduites à peau de chagrin à cause d’un manque de temps (1h24 !) et c’est dommage car la dimension émotionnelle qui avait tant à faire n’a jamais le temps de démontrer ce dont elle est capable. Pour autant, Mystère est un joli film au pathos bien connu des films français du genre.

 

Stéphane décide d’emménager dans les belles montagnes du Cantal afin de renouer avec sa fille de 8 ans, Victoria, mutique depuis la disparition de sa maman. Lors d’une promenade en forêt, un berger confie à Victoria un chiot nommé « Mystère » qui va petit-à-petit lui redonner goût à la vie. Mais très vite, Stéphane découvre que l’animal est en réalité un loup… Malgré les mises en garde et le danger de cette situation, il ne peut se résoudre à séparer sa fille de cette boule de poils d’apparence inoffensive.

 

Et le pathos c’est aussi ce qui fait le caractère chaleureux des films comme Mystère. J’ai toujours trouvé mignon les histoires entre des enfants et des animaux car l’innocence des enfants est touchante par nature. Mais Mystère n’arrive pas à installer quoi que ce soit par manque cruel de temps. Il y a des moments tristes qui sont balayés d’un coup de cuillère à pot dès la scène suivante afin de faire avancer le tout rapidement. Denis Imbert nous offre quant à lui des paysages très jolies du Cantal. On n’a pas l’habitude de voir tous les jours les montagnes du Cantal au cinéma donc cela fait plaisir que notre patrimoine naturel soit aussi mis en avant. A la fin, Mystère ne laisse malheureusement pas de souvenir impérissable si ce n’est le fait que c’est inspiré d’une histoire vraie. L’intention est bonne, l’exécution beaucoup moins. C’est donc souvent facile, parfois trop polissé et sans réels enjeux dramatiques en dehors de nous trimbaler de scènes en scènes où Mystère devient un danger puis pas du tout.

 

Note : 5/10. En bref, si les paysages sont splendides et que Mystère est mignon, le film en lui-même est un peu trop lisse et facile ce qui ne permet pas de créer des enjeux ambitieux.

Sorti le 15 décembre 2021 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article