Critiques Séries : Chucky. Saison 1. Episode 8 (season finale)

Critiques Séries : Chucky. Saison 1. Episode 8 (season finale)

Chucky // Saison 1. Episode 8. An Affair to Dismember.

SEASON FINALE

 

Cette saison 1 aura été l’une des meilleures choses qui soit arrivé cette année. Je n’aurais jamais parié quoi que ce soit sur une adaptation réussie de Chucky en série et pourtant Don Mancini a réussi à construire huit épisodes d’un récit fascinant, gore, fun et excitant. Jamais en huit épisode Chucky n’a été ennuyeuse. Une grande partie de la réussite de l’univers de Chucky est qu’il se permet tout et n’importe quoi mais ce n’est jamais fait sans faire en sorte que le récit soit cohérent. Ce final a tous les ingrédients qui ont pu faire le succès de la saison 1 et le cliffhanger aurait été dommage si la série n’avait pas déjà été renouvelée pour une saison 2. Du début à la fin, cet épisode brille par ses qualités. Cette façon de mélanger de l’émotion avec quelque chose de gore et fun, sans limites. Tous les personnages sont là, toutes les intrigues se relient et tout cela permet de créer un épisode qui ne s’arrête jamais.

 

Junior se transformait en vilain à la fin de l’épisode précédent et même s’il aurait pu être sauvé, il n’aura pas survécu. L’histoire de Junior est touchante car elle symbolise aussi parfaitement tout ce que la saison a construit du début à la fin. Sa mort m’a surpris et elle permet de créer cette tragédie qui termine l’épisode en moment riche en émotions. Lexy de son côté est devenue au fil des épisodes le meilleur personnage de la série alors qu’elle était au départ un peu la tête à claques. Alyvia Alyn Lind est parfaite dans le rôle et j’espère sincèrement que l’on aura l’occasion de la retrouver la saison prochaine. Toute cette aventure aura été sacrément folle et surprenante mais cela a permis de créer un trio intéressant : Jake, Lexy et Devon. J’aurais été déçu que Devon meurt dans cet épisode. Le cliffhanger de l’épisode précédent suggérait qu’il pouvait l’être et à de nombreuses reprises cet épisode tente de nous faire croire que Devon va mourir.

 

Chucky aime jouer avec le spectateur ce qui est une excellente chose qui rend le récit vivant et laisse le spectateur dans l’attente de la suite. L’autre surprise de cet épisode c’est le retour de la poupée de Tiffany qui pointe une arme sur Andy. Je ne m’attendais pas du tout à ce que la série retourne la situation de cette façon mais l’idée de retrouver la fiancée de Chucky la saison prochaine est probablement l’un des trucs les plus excitant. Surtout que l’arc narratif de Tiffany et Nica continue d’être excellent. Don Mancini a su rassembler tout ce qu’il a fait de l’univers de Chucky afin de l’intégrer dans la série (ce qui m’a aussi permis d’oublier complètement la connerie que fût le reboot de 2019). « An Affair to Dismember » est une conclusion parfaite pour la saison qui laisse des portes ouvertes pour de nombreuses possibilités. Si le but de Don Mancini était de donner à la franchise une bouffée d’air frais c’est plus que réussi.

 

Note : 9/10. En bref, une synthèse parfaite de ce que la série a pu faire d’excellent cette saison.

Prochainement en France

Chucky est renouvelée pour une saison 2

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article