Critiques Séries : Mayor of Kingstown. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : Mayor of Kingstown. Saison 1. Episode 5.

Mayor of Kingstown // Saison 1. Episode 5. Orion.

 

Après l’excellent épisode précédent, Mayor of Kingstown reste sur sa lancée. « Orion » permet de faire évoluer le récit de façon intelligente une fois de plus et démontre que Taylor Sheridan maîtrise complètement la tenue de route de sa série. Mayor of Kingstown a pris son temps et l’épisode précédent signifiait que la série pouvait réellement commencer. J’ai comme l’impression que la série se dessine encore plus avec cet épisode. Cette série parle de personnages emprisonnés. Pas seulement au travers de la prison de Kingstown mais aussi ceux qui sont dehors sont emprisonnés. Le système pénitencier est parfait pour utiliser cette idée mais ce n’est pas la seule chose. Les condamnés ne sont pas les seuls à chercher une façon de sortir de Kingstown. Tout le monde qui vit à Kingstown est emprisonné par quelque chose et l’idée de traiter de ce sentiment de ne pas pouvoir sortir est parfait. Que cela soit des voisins, la famille, l’argent, la couleur de peau, etc tout est utilisé comme moyen de le rappeler. Mayor of Kingstown est enfin en train de montrer ce qu’elle veut réellement nous raconter et je trouve ça fascinant.

 

Après ce qui s’est passé dans l’épisode précédent, Kyle et Ian sont dans le viseur alors qu’ils sont forcés de prouver que le tir était justifié. L’histoire de la pizzeria est vraiment une bonne idée qui a lancé les hostilités et transformer le récit en quelque chose de plus palpitant où le danger est de partout. Justifier que le pizzaiolo vendait de la drogue à ses clients est facile quand il y a de la drogue. Sauf que dans le cas présent, en dehors des condamnations qu’il a eu pour des faits de drogue aucune drogue n’a été retrouvée sur la scène du crime. Cet épisode prend le temps de nous introduire de nouveaux personnages comme Ernest, un gardien de la prison. Je ne sais pas ce que Mayor of Kingstown compte faire de lui pour le moment mais s’il a eu sa propre introduction en bonne et due forme ici, il aura un rôle à jouer rapidement. Il y a aussi Duchard qui veut que son petit frère sorte de prison et Iris qui arrive à Kinsgtown de New York.

 

Elle est forcée de travailler dans un strip club du coin étant donné que Milo ne veut pas la voir faire le trottoir comme une prostituée. Mayor of Kingstown continue donc d’étendre son univers et de nous faire découvrir un peu plus les personnages qui feront tout l’intérêt de la seconde partie de la saison. « Orion » est l’occasion pour Mayor of Kingstown de prouver qu’elle a énormément de choses à nous raconter et le moins que l’on puisse dire c’est que le scénario ne déçoit pas. Si par moment j’ai envie de comparer Mayor of Kingstown à Ray Donovan, cette dernière n’était pas toujours constante dans sa première saison alors que Mayor of Kingstown parvient ici à faire monter petit à petit la tension de façon soignée.

 

Note : 8/10. En bref, une fois de plus Mayor of Kingstown démontre ce qu’elle a dans le ventre et que l’on est loin d’avoir tout vu.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article