Critiques Séries : Station 19. Saison 5. Episode 7.

Critiques Séries : Station 19. Saison 5. Episode 7.

Station 19 // Saison 5. Episode 7. A House is Not a Home.

 

Le deuil n’est jamais quelque chose de simple et bien que j’apprécie l’idée que la série poursuive ce qu’elle fait depuis un moment déjà avec ses personnages et que cela peut sembler être une façon de tirer sur la corde l’histoire de Vic et Jack est parfaite. Andy est assermentée capitaine, Maya et Carine ont le moment le plus mignon de toute leur histoire et Miranda et Ben se battent toujours pour avoir Pru. Mais les instants de Vic et Jack sont les meilleurs de cet épisode. Station 19 est une série qui maîtrise les émotions à sa façon et délivre des moments intenses et fort. Avec la disparition de Dean, Vic et Jack comptent l’un sur l’autre et se soutiennent comme il se doit. Ce que j’aime bien aussi là dedans c’est que l’on passe plus de temps en dehors de la caserne. Non pas que je n’aime pas la caserne mais disons que la vie personnelle de chacun des personnages est souvent intéressante. C’est d’ailleurs l’un des aspects les plus importants du Shonda-verse. Dans Grey’s Anatomy les personnages priment sur les cas de la semaine et dans Station 19 c’est la même chose.

 

Travis, Ben & Miranda et Jack & Vic ont donc tous leurs moments touchants. Carina et Maya de leur côté sont dans quelque chose de plus doux et mignon. C’est d’ailleurs tout ce dont Station 19 avait besoin afin d’équilibrer avec le côté riche en émotions qu’il y a en parallèle. Depuis cinq saisons maintenant l’idée que Andy devienne capitaine est sur la table. Station 19 parvient à exploiter cela de façon plutôt sympathique. Avec l’arrivée de Duval à la caserne, la série cherche clairement à bousculer la dynamique qu’elle a installé. Cela permet aussi de nous délivrer la scène finale de cet épisode entre Andy et Sullivan. Je dois avouer que Station 19 commence à me courir sur le haricot avec cette relation de je t’aime moi non plus. A créer des conflits constamment dans ce couple la série n’arrive plus à les rendre touchants ou attachants. Je n’ai plus envie de les voir ensemble et si Station 19 pouvait rester sur ce chemin là alors je serais plus qu’heureux.

 

Disons que Andy et Sullivan ont besoin de grandir séparés l’un de l’autre. Il n’y a pas pire que deux personnages qui se tirent mutuellement vers le bas et cet épisode démontre que cette relation est toxique pour l’évolution de chacun d’eux. Quoi qu’il en soit cet épisode est une belle façon de terminer l’année avant de retrouver la série l’année prochaine. Il y a pas mal de potentiel et d’évolutions intéressantes qui bousculent les dynamiques. C’est tout ce que j’attends de Station 19 : une série qui évolue.

 

Note : 6.5/10. En bref, de l’émotion, de la légèreté et des évolutions, tout ce que l’on peut demander de Station 19 est là.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article