Critiques Séries : The Wheel of Time. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : The Wheel of Time. Saison 1. Episode 5.

The Wheel of Time // Saison 1. Episode 5. Blood Calls Blood.

 

Etant donné que je suis tout nouveau dans l’univers de The Wheel of Time, je ne peux pas comparer les deux. Cependant, de tout ce que j’ai pu lire de The Wheel of Time, il semble que les scénaristes aient réellement lu les livres et pris des notes afin d’être au plus près des romans. C’est quelque chose de rassurant mais la série a toujours autant de mal à mes yeux à être autre chose que ce que l’on pouvait voir chaque hiver fleurir sur nos écrans avec des mini-séries en quatre parties (Dinotopia, Legend of the Seeker, etc.). Pour autant, The Wheel of Time a les moyens de ses ambitions. Les décors, les costumes tout est fait pour que l’on pénètre cet univers de la façon la plus intéressante. Les quatre premiers épisodes étaient clairement là pour construire l’univers dans lequel les personnages vont évoluer. « Blood Calls Blood » a aussi un avantage par rapport aux autres épisodes : il ne perd pas de temps et faire avancer l’histoire directement. On sent que la série ne fait pas de détours inutiles dans tous les sens et reste ainsi cohérente.

 

Il y a plein d’intrigues secondaires aussi dans cet épisode, ce qui permet d’étendre l’univers de la série de façon plus intéressante. Tar Valon est un endroit magnifique. J’ai toujours été fasciné quand ce genre de séries nous embarque dans un tout nouveau lieu et lorsque Moraine, Lan et les autres arrivent à Tar Valon, alors on sort de cette forêt qui pour le coup commençait à devenir redondante. The Wheel of Time ajoute un brin de légèreté bienvenue dans cet épisode, ce qui permet de se laisser alpaguer par le scénario de façon plus douce. Avec un univers aussi riche que celui de The Wheel of Time, je dois avouer que par moment la série a de quoi perdre son spectateur. La série a encore des défauts et notamment d’un point de vue purement émotionnel. Avec une telle galerie de personnages la série aurait rapidement pu installer quelque chose de plus touchant mais il n’en est rien et je trouve ça dommage.

 

Je dirais cependant que The Wheel of Time a en parti réussi le pari de l’émotion avec Egwene et Perrin qui passent du temps avec les Children of Light. Il y a pas mal de belles surprises dans cet épisode et bien plus que dans les quatre précédents. On sent que The Wheel of Time est réellement entrain de développer tout ce qu’elle a introduit plutôt que de nouveau construire tout son univers. Bien entendu cet épisode prend aussi le temps de nous en dire plus sur ce qu’il faut attendre de la suite mais il y a une vraie évolution dans l’univers et l’histoire des personnages. C’est important car après cinq épisodes (la moitié de la saison), The Wheel of Time a aussi besoin de fidéliser ses téléspectateurs en leurs donnant quelque chose et cet épisode réussi à le faire plus intelligemment que les autres.

 

Note : 7/10. En bref, The Wheel of Time délivre ici un solide épisode qui parvient à délivrer de très belles choses et à étendre l’univers et développer les intrigues.

Disponible sur Amazon Prime Video

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article