Critiques Séries : Yellowjackets. Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : Yellowjackets. Saison 1. Episode 4.

Yellowjackets // Saison 1. Episode 4. Bear Down.

 

Jusqu’à présent Yellowjackets était une série brillante dans sa façon d’explorer la psychologie de ses personnages. On sait que les personnages vont devenir des cannibales mais la série joue sur nos nerfs sur le sujet. Yellowjackets n’est pas une série qui a nécessairement besoin de faire avancer l’histoire afin de nous offrir un bel et bon épisode sauf que dans le cas de « Bear Down » en plus du fait qu’il ne se passe que très peu de choses, c’est plat. L’épisode se concentre sur Nat et Juliette Lewis a toujours été l’un des meilleurs éléments du casting. Sophie Thatcher dans sa version jeune l’est tout autant. Pour autant, après trois épisodes étonnants et brillants par moment, Yellowjackets tombe ici dans un piège. On recommence l’histoire depuis le crash mais cette fois-ci du point de vue de Nat. Si au premier abord tout est assez similaire, cette fois-ci quelque chose est différent : Nat regarde à gauche et voir son père la regarder, souriant avec la moitié de sa tête explosée.

 

Les flashbacks de Nat ont beau nous permettre de comprendre que son père était violent et que ce dernier s’est tué tout seul comme la saloperie qu’il était avec sa mère, Yellowjackets ne fait rien de neuf. Je me demande même si ces flashbacks étaient nécessaires pour comprendre Nat. Si j’apprécie le fait que Nat n’ait pas pu tuer son père et que ce dernier se soit tué de façon sarcastique, Yellowjackets ne parvient pas à faire de ce moment quoi que ce soit. Elle se sent coupable, ce qui l’a conduite par la suite à tomber dans des travers. C’est d’ailleurs un élément qui l’a paralysée dans la forêt après le crash et qui anime finalement son histoire depuis le début. Si Yellowjackets cherche à justifier tout cela par cet effet de style, je trouve ça dommage tant la série n’a pas réussi à faire grand chose avec. Misty de son côté est parfaite une fois de plus que cela soit dans le passé ou le présent. Elle devient la plus folle de tous les personnages et c’est justement elle qui anime en partie cet épisode morne.

 

Pour autant, Misty ne fait rien de neuf. Dans le passé elle s’attache de façon assez maladive au coach quand dans le présent elle surveille Nat. Finalement, « Bear Down » a beau tenter des choses avec ses personnages l’épisode ne fait rien avancer du tout. Là où les scénaristes auraient pu utiliser cet épisode afin de nous embarquer dans un épisode psychédélique sur la psychologie de chacune des filles, Yellowjackets ne fait rien. Elle m’a plus ennuyé par moment qu’autre chose. Il y a toujours le casting pour sauver en grande partie l’épisode et certains moments efficaces mais je suis déçu. J’aurais aimé que la série aille plus loin, qu’elle forge un vrai caractère autour d’elle.

 

Note : 5/10. En bref, un épisode en demi-teinte qui ne fait pas avancer les choses mais ne parvient pas à rendre cette stagnation totalement intéressante.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article