One Chicago - Chicago Med (Saison 7, épisode 9), Chicago Fire (Saison 10, épisode 9) et Chicago P.D (Saison 9, épisode 9)

One Chicago - Chicago Med (Saison 7, épisode 9), Chicago Fire (Saison 10, épisode 9) et Chicago P.D (Saison 9, épisode 9)

Chicago Med // Saison 7. Episode 9. Secret Santa Has a Gift For You.

 

L’avenir de Will ne semble pas radieux mais cela permet enfin de mettre le personnage face à ce qu’il fait depuis un moment. J’apprécie que la série mette en danger son personnage (même si étant donné qu’il est l’un des héros, rien ne va réellement changer). Will est accusé d’être la taupe dans toute l’histoire et cela ne va pas l’aider face à ses collègues. On sent que Chicago Med est une série de Dick Wolf. L’angle de l’histoire de Will ressemble à une enquête d’une autre série du créateur et producteur. Le beau-père de Cooper et probablement d’autres personnages en veulent à Will ce qui créé une sorte d’enjeu intéressant pour la suite de la saison. Le fait que Sharon appelle elle-même le FBI est une bonne chose et cela devrait théoriquement protéger Will des retombées de toute cette histoire. Jessica a jugé bon d’accuser Will de l’avoir dénoncée après son arrestation et le beau-père de Cooper s’est précipité à lui.

 

D’un point de vue narratif, Chicago Med parvient ici à créer une intrigue qui mélange le genre médical et quelque chose de plus policier. C’est une excellente chose car Dick Wolf maîtrise clairement plus le genre policier que le genre médical. Souvent dans Chicago Med les affaires médicales ne sont pas traitées de la meilleure des façons. C’est donc sur la critique du système médical américain et de toutes les manigances dans lesquelles se trouvent les personnages que la série se retrouve bien plus confortable. Cet épisode donne aussi un semblant de conclusion pour la première partie de la saison et donner l’envie de poursuivre l’aventure. Je suppose aussi que la vie de Will va probablement aller de mal en pis. Cela permet de créer un enjeu intéressant et Sharon est le seul membre du conseil d’administration de l’hôpital qui semble prête à sauver les miches à Will. Si pour une fois la série propose de mettre en danger un personnage tout en bousculant la dynamique entre les personnages alors je suis pour.

 

Dans un sens Chicago Med fait les choses parfois de façon trop rapide. Cet épisode m’a donné par moment l’impression que tout tombe comme un cheveu sur la soupe et c’est dommage. Chicago Med avait tout de même besoin d’une intrigue de la trempe de celle présentée ici afin de me donner envie de revenir. Jusqu’à présent la saison a été suffisamment solide pour créer des intrigues sympathiques autour des personnages mais celle de Will ici est probablement la plus pertinente de toutes.

 

Note : 6/10. En bref, Chicago Med bouscule un peu son quotidien en créant des enjeux intéressants pour la suite de la saison.

 

One Chicago - Chicago Med (Saison 7, épisode 9), Chicago Fire (Saison 10, épisode 9) et Chicago P.D (Saison 9, épisode 9)

Chicago Fire // Saison 10. Episode 9. Winterfest.

 

Bien que cet épisode soit un épisode de Noël pour Chicago Fire, je dois avouer qu’il ne m’a pas plus emballé que ça. Tout ce qui se passe avec Stella et Kelly m’a donné l’impression que la série tire encore et encore sur la corde. J’aime les personnages de Chicago Fire mais lorsqu’une série commence à étirer les intrigues des personnages cela veut clairement dire qu’il n’y a plus vraiment d’inspiration. Je me demande ce que veut dire Stella lorsque Severide rentre chez lui. Si cela a du potentiel, j’ai l’impression surtout que Chicago Fire aime les histoires de romances qui font des aller-retours ridicules. Si cela a énormément de potentiel pour bien des raisons, la série a du mal à sortir quelque chose de neuf. Severide est toujours dans des romances sans intérêt ou qui répètent des schémas que l’on a déjà vu dans les saisons précédentes.

 

En tout cas cette intrigue m’a donné l’impression d’être un peu trop forcée. Cela ne va pas forcément au personnage que l’on connaît donc je demande à voir mais je ne suis pas plus convaincu que ça. L’absence de Casey se fait ressentir mais elle permet de mettre en avant les autres personnages. Pelham de son côté est un bon élément. Pour une fois que la série réussi l’introduction d’un personnage. Il apporte une vraie énergie à la caserne qui change de ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent. Le défaut de Chicago Fire est souvent de rester dans sa propre naphtaline donc de voir du sang neuf n’est pas une mauvaise chose. Je n’ai plus besoin de Casey dans la série (même si le personnage était attachant par moment). L’absence de Stella permet aussi de laisser de la place à Wendy Seager qui pourrait aussi passer plus de temps avec Severide. Tout ça est un brin étrange et pas brillant mais cela a du mérite tout de même.

 

Côté cas de la semaine, l’idiot qui se retrouve avec une boule de Noël coincée dans la bouche m’a amusé. C’est bien le seul truc vraiment divertissant dans cet épisode. Le reste traine la patte. Si Chicago Fire ne brille pas avant la pause de plusieurs semaines, je me demande surtout ce que la série compte faire par la suite. Il n’y a pas plus d’enjeux que ça dans cet épisode de Noël et un manque cruel de séquences qui permettent de voir les personnages partager cet esprit là. Ce n’est pas non plus l’intrigue de la brasserie qui va me faire apprécier le bar de la caserne et tout ce qui l’entoure.

 

Note : 4/10. En bref, un épisode de Noël qui donne l’impression que Chicago Fire tourne un peu en rond actuellement.

 

One Chicago - Chicago Med (Saison 7, épisode 9), Chicago Fire (Saison 10, épisode 9) et Chicago P.D (Saison 9, épisode 9)

Chicago P.D // Saison 9. Episode 9. A Way Out.

 

Pas vraiment d’esprit de Noël pour Chicago P.D cette année mais des affaires et encore des affaires. Hailey, Halstead et Voight seront toujours là pour notre plus grand plaisir même si je dois avouer qu’il y a des intrigues qui trainent un peu depuis le début de la saison et n’évoluent pas suffisamment à mes yeux. J’espère que l’intrigue autour de Roy est terminée car cela commençait à tourner en rond et devenir redondant. Pour ce qui est de Hailey et Halstead la série s’est enfin décidée à nous offrir ce développement que l’on attend depuis longtemps. Les scénaristes avaient une sacrée histoire à développer afin de sortir ce trio de la mouise dans laquelle ils étaient. Si la conclusion est un brin décevante à mes yeux car Chicago P.D avait les moyens de faire beaucoup plus et bien mieux, je suis content que cela soit enfin terminée. Mais la conclusion de toute cette histoire sensée être importante se fait de façon très mécanique, sans originale. Il n’y a pas de tension, tout est fait comme si cela n’avait aucune conséquence.

 

Si cela permet tout de même de donner à Jay quelques scènes sympathiques, je ne vois pas l’intérêt d’avoir créé ce tel remous pour si peu de choses. Bien entendu ce qui se passe avec Halstead et Voight est sympathique d’un certain point de vue mais ce n’est pas suffisant à mes yeux. Cela ne fait en rien un bon épisode à proprement parler. Cette saison 9 de Chicago P.D s’égare un peu trop alors qu’elle avait du potentiel. Elle cherche à créer quelque chose de sensationnel sans se donner les moyens de nous le faire voir à l’écran. Je suis donc assez déçu. Cet épisode permet aussi de développer la relation « Upstead » que tout le monde aime (moi je m’en fiche un peu) mais là aussi c’est superficiel. Le manque cruel de psychologie des personnages dans Chicago P.D m’embête réellement. J’aurais préféré que l’on nous plonge dans la torpeur, quelque chose de fort avec de l’action et bien qu’il y ait un peu de tout ça c’est trop timide.

 

Note : 4/10. En bref, fin sans intérêt d’une intrigue qui aurait pu faire tellement mieux…

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article