Critique Ciné : The Free Fall (2022)

Critique Ciné : The Free Fall (2022)

The Free Fall // De Adam Stilwell. Avec Andrea London, Shawn Ashmore et Jane Badler.

 

Malgré ses défauts, The Free Fall a de sacrées belles idées de mise en scène. Avant même de plonger plus amplement dans le film, une scène m’a beaucoup marquée. Elle se déroule dans la salle de bain alors que Sara est assise en position fœtale dans la baignoire, le rideau tiré et son mari, Nick, associe adossé à la baignoire. Le contraste des couleurs (le bleu froid faisant ressortir les angoisses de l’héroïne et l’orangé faisant ressortir le côté plus furibond de Nick) est parfait et la façon dont la caméra utilise cette séquence est magnifique. Pour autant, The Free Fall n’est pas un film brillant. Adam Stilwell (The Triangle, Holidays) utilise avant tout le visuel pour souvent nous faire oublier que le récit ne tient pas toutes ses promesses. On retient donc plus le twist à la fin que le film en général qui est pourtant bourré de bonnes idées (même la scène où Rose étend le linge face à une Sara apeurée). C’est donc de l’horreur psychologique qui joue beaucoup sur la suggestion mais ne montre que très peu.

 

Après avoir tenté de se suicider, une jeune femme doit lutter avec un mari autoritaire.

 

Lorsque l’on est autour de la table à discuter de cannibalisme, The Free Fall ajoute une nouvelle carte à sa main déjà bien remplie. Enfin, en apparence car dans un sens le film a du mal à raconter quelque chose. On est souvent dans de la démonstration plus que dans l’action. Si cela permet de créer une ambiance pesante où l’on cherche à comprendre qui est Sara et ce que Nick cherche, The Free Fall est comme bloqué dans un cercle sans fin où le visuel semble avoir plus d’importance. Car visuellement Adam Stilwell tente plein de choses, ce qui correspond dans un sens à ce que l’on a envie d’attendre des producteurs de Get Out. The Free Fall c’est un style qui est aussi grandement aidé par son casting. Andrea London est plutôt convaincante et Shawn Ashmore sait plutôt bien s’y prendre lui aussi pour nous faire douter de sa propre personne. J’ai bien aimé tout un tas de choses dans The Free Fall alors je n’ai pas spécialement envie d’être trop vilain avec ce que j’ai vu. Ce qui manque finalement à ce film c’est une introduction plus propre.

 

J’étais assez septique au début car le pitch de The Free Fall pouvait donner aussi bien un film raté qu’une belle surprise. L’histoire est cependant simple et dévoile petit à petit ses secrets au fur et à mesure que Sara a ses flashbacks. Le twist final est probablement ce qui a retenu le plus mon attention ici et la durée plutôt courte (1h26) permet de ne pas trop réfléchir ni de penser à l’ennui que des scènes peuvent créer.

 

Note : 5.5/10. En bref, The Free Fall est une bonne surprise qui n’est pas suffisamment bien exploitée. Il y a des idées visuelles, un twist final réussi et quelques bons moments mais une lecture pas toujours simple.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article