Critique Ciné : The Tragedy of Macbeth (2022, Apple TV+)

Critique Ciné : The Tragedy of Macbeth (2022, Apple TV+)

The Tragedy of Macbeth // De Joel Coen. Avec Denzel Washington, Frances McDormand et Alex Hassell.

 

Joel et Ethan Coen sont souvent indivisibles. Ils ont su créer des univers fascinants et originaux au cinéma et ont gagné leur place grâce à cela. Joel Coen part en croisade seul cette fois-ci et adapte l’histoire de Macbeth, la pièce de théâtre de William Shakespeare. On ressent les dialogues de Shakespeare à chaque scène. C’est fort et cela pénètre le spectateur de façon étonnante. Mais c’est justement ce sur quoi Joel Coen se concentre. En profitant de la monstruosité de Denzel Washington à l’écran, The Tragedy of Macbeth utilise le noir et blanc afin de mettre en valeur les dialogues et les acteurs qui les incarne dans ces immenses décors géométriques vidés de toute distraction. Le spectateur ne peut qu’être impressionné par ces décors à la fois modernes et passés tout en s’imprégner pleinement de ce que le film a à nous raconter car l’on ne peut être distrait par autre chose que ce qui se passe réellement à l’écran. Bien entendu The Tragedy of Macbeth souffrira de la comparaison avec le Macbeth d'Orson Welles où l’on assume le côté ultra théâtral de l’oeuvre.

 

Un seigneur écossais est convaincu par un trio de sorcières qu'il deviendra le prochain roi d'Écosse. Son ambitieuse épouse le soutient dans ses plans de prise du pouvoir.

 

Mais justement c’est aussi ça qui est séduisant dans The Tragedy of Macbeth. Le théâtre. On a l’impression de voir parfois une pièce de théâtre sur les planches plus qu’un film. Coen reprend le style de Welles à sa façon en ajoutant forcément sa propre vision des choses. J’aime bien ce qu’il emprunte comme un hommage tout en jouant avec sa vision de l’histoire. Ce magnifique noir et blanc (qui sera vécu par certains comme un élément qui n’apporte rien) permet de mettre justement en valeur les personnages et les dialogues qu’ils délivrent tout au long du film. Car chez Shakespeare les décors ne sont pas ce qu’il y a de plus intéressants. Ce sont les dialogues très verbeux certains mais les dialogues qui font la réussite de l’oeuvre. Et puis vient Denzel Washington qui est magistral. C’est un monstre qui prend le spectateur par la main pour l’emmener dans ce que le film veut nous conter avec brio. Frances McDormand dans le rôle de Lady Macbeth propose elle aussi une très belle composition. The Tragedy of Macbeth est une réussite qui divisera forcément mais qui exploite à merveille tout ce qu’il a entre les mains.

 

Note : 8/10. En bref, une surprise étonnante dans laquelle Denzel Washington est monstrueux.

Disponible sur Apple TV+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

X
une veritable merde
Répondre