Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 10. Episodes 10 et 11.

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 10. Episodes 10 et 11.

Chicago Fire // Saison 10. Episodes 10 et 11. Back with a Bang / Fog of War.

 

Bon, Stella Kidd n’est pas partie bien longtemps car elle est de retour à la caserne 51. Le départ de Casey de Chicago Fire a finalement permis de donner une seconde jeunesse à la série. Bien que Casey puisse manquer à certains, je dois avouer qu’il ne me manque pas du tout. Le reste du casting a su vivre sans lui de façon intelligente et la série exploite ainsi son récit de la meilleure des façons. Bien que la saison ait de nombreux défauts qui m’embêtent encore, elle tente au moins de bousculer sa propre dynamique. Si faire revenir Kidd n’était pas forcément la meilleure des idées sur le papier, « Back with a Bang » parvient à réintégrer le personnage de façon assez intelligente. Disons que les scénaristes lui avait offert une belle porte de sortie donc son retour n’a pas forcément de sens au premier abord. L’explication de l’absence de Kidd est assez simpliste et peut-être trop. J’aurais préféré que Chicago Fire créée de vraies raisons plutôt que ce qui semble arriver un peu comme un cheveu sur la soupe.

 

Pour autant, Kidd parvient à apporter un peu de peps au retour de la série. Chicago Fire a tendance à s’empâter par moment et à entrer dans une routine qui m’ennuie donc ce retour est une bonne chose. Son retour permet aussi de jouer sur le reste du casting et donc de permettre de retrouver cet esprit de groupe dont la série manque souvent. Côté cas de la semaine, l’histoire du tunnel est efficace. Ritter de son côté veut devenir flic. Si cela peut permettre de créer des cross-over avec Chicago PD (ce dont cette saison de Chicago Fire manque cruellement) alors je ne suis pas contre. Ritter permet aussi de délivrer un message positif et plutôt touchant d’une certaine façon. La présence de Trudy est la bienvenue car Trudy est aussi l’un de mes personnages fétiches dans Chicago PD. « Fog of War » m’a plus embêté que le précédent. J’ai eu cette mauvaise impression que Chicago Fire répétait encore et encore des intrigues que l’on a déjà vu. Cela me désole et en même temps après dix ans, les scénaristes n’ont plus forcément autant d’inspiration.

 

A chaque saison il y a une intrigue similaire : quelqu’un doit être virer car il y a des coupes dans les budgets. C’est d’ailleurs une intrigue qui arrive actuellement aussi dans 911 Lone Star avec la fermeture de la caserne mais pour cette dernière c’est nouveau. Dans le cas de Chicago Fire ce n’est pas le cas. Pelham de son côté a su se faire une vraie place. Je dois avouer que c’est une assez bonne chose que de voir la série intégrer des personnages et savoir s’en servir un peu mieux qu’elle n’a pu le faire par le passé. Je ne sais pas quoi attendre de la suite de la saison mais j’ai bien peur que Chicago Fire entre à nouveau dans cette routine qui m’ennuie réellement et qui empêche ainsi la série de réellement sortir des sentiers battus.

 

Note : 5.5/10 et 4/10. En bref, Chicago Fire se répète et cela commence à devenir redondant…

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article