Critiques Séries : Euphoria. Saison 2. Episode 2.

Critiques Séries : Euphoria. Saison 2. Episode 2.

Euphoria // Saison 2. Episode 2. Out of Touch.

 

Après la fin de l’épisode précédent, Euphoria reprend directement où on a laissé la série. Nate est au sol et ses amis s’empressent de l’emmener à l’hôpital. La façon dont la série relate les aventures de Nate dans cet épisode, notamment lorsqu’il voit sa vie défiler devant lui avant de sourire au cri d’un bébé est intéressante. C’est une scène assez spéciale qui colle au style de Sam Levinson mais qui permet aussi de replacer Nate où il est. Ce n’est pas forcément un vilain en tant que tel, il l’est devenu à cause de son père. Eric Dane est de retour et cette présence est sacrément inconfortable. Lorsqu’il se retrouve notamment face à Fez, je m’attendais à ce que Euphoria nous délivre un nouveau face à face tendu mais il n’en est rien. Les menaces sont parfois plus violentes que les actes et c’est ce que cet épisode veut démontrer. Mais cet épisode d’Euphoria permet aussi de donner à Lexi et Kat, qui étaient jusqu’à présent des personnages sous exploités, d’entrer dans la marche et d’avoir leurs moments pour briller.

 

Ce que Nate a vécu à cause de son père et ce que Euphoria tente de montrer au travers du montage au début de l’épisode tend à raconte que Nate voit le sexe comme de la violence. Un paradoxe et un parallèle que l’épisode fait avec intelligence même si une fois de plus cela reste de la démonstration. Visuellement c’est toujours réussi et c’est bien le problème d’Euphoria : se concentrer un peu trop sur le visuel et parfois moins sur l’histoire. Comme la nudité de Cassie. J’ai trouvé ça presque inconfortable. Bien que l’actrice ne soit pas mineure, elle joue une mineure et cela me gêne un peu de voir la série apporter de la nudité pour le plaisir de la nudité. Car cette scène n’apporte rien au récit. Par chance cette saison semble plus introspective sur les personnages et le groupe qu’ils forment. Je préfère voir des personnages interagir les uns avec les autres que de les voir tous éclatés chacun dans leurs coins.

 

L’histoire de Rue n’évolue pas grandement dans cet épisode mais la série rappelle la relation entre Rue et Jules et le fait que Rue est perturbée aussi par Elliot qu’elle a rencontré dans la laverie de la maison au Nouvel An. On sent qu’elle cherche à cacher qu’elle a passé du temps avec lui et qu’elle se drogue secrètement depuis plusieurs jours. La réaction de Jules qui pense que Rue a le béguin pour Elliot est intéressante et surtout logique. Pour une fois que la série adresse des choses intéressantes dans son histoire plutôt que de tourner en rond est une excellente nouvelle. L’arrivée d’Elliot est probablement ce qui est arrivé de mieux à cette saison 2. J’aime bien le personnage, aussi torturé soit-il, et ce qu’il peut apporter potentiellement à Rue dans les futurs épisodes. Il y a un vrai triangle amoureux qui se dessine et j’ai envie de le voir grandir. J’apprécie aussi l’évolution de Kat et Lexi dans cet épisode.

 

Au fond, cet épisode 2 de Euphoria est une occasion de faire avancer tous les personnages en même temps sans vouloir trop mettre en avant qui que ce soit. Je trouve la saison 2 bien mieux organisée d’un point de vue narratif que la saison 1 et plus enrichissante. J’espère donc que la série va continuer dans ce sens là.

 

Note : 8/10. En bref, curieux de voir comment la saison va développer toutes ses intrigues.

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article