Critiques Séries : Good Sam. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Good Sam. Saison 1. Pilot.

Good Sam // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Le monde des séries médicales est déjà bouché et Good Sam n’apporte rien de neuf au genre. Katie Wech (Rizzoli & Isles, Jane the Virgin) ne fait aucune proposition originale. J’aimais beaucoup Sophia Bush quand elle était dans Chicago P.D et si elle a quitté cette dernière pour revenir à la télévision dans une série comme Good Sam, je dois avouer que j’ai du mal à cerner ses choix de carrière. La série se veut clairement la digne héritière de House avec une femme à la tête de la série sauf que la façon de faire ne fonctionne pas. Tout est terne, sans saveur avec des dialogues ridicules et des personnages ennuyeux. Il n’y a rien d’attachant dans Good Sam et ce malgré le casting. L’idée de suivre une bataille d’égos entre Sam incarnée par Sophia Bush et son père incarné par Jason Isaacs aurait pu délivrer quelque chose de neuf mais il n’en est rien. Le twist de Good Sam ? Que Sam a pris la place de son père en tant que supérieur de l’hôpital. Sauf que maintenant il n’est plus dans le coma et veut reprendre sa place. Les dialogues manquent cruellement d’inspiration. On se retrouve avec tout ce que l’on peut voir dans le genre sans véritable originalité.

 

Sam est une chirurgienne spécialisée en cardialogie talentueuse mais étouffée par son patron, un médecin renommé, qui n'est autre que son père par la même occasion. Quand ce dernier se retrouve dans le coma, elle reprend les fonctions de son supérieur. A son réveil, il ne voit pas d'un très bon oeil que sa fille ait repris sa place...

 

En dehors de la relation au centre de Good Sam, la série est une série médicale tout ce qu’il y a de plus classique. Rien de neuf et si c’est pour voir des personnages discuter plus que réellement agir dans le domaine médical alors je ne vois pas quel est l’intérêt de cette série. Les résidents gravitant autour des héros ne sont pas vraiment intéressants, notamment aussi car ce premier épisode ne leurs laisse jamais assez de place pour éclore réellement. La relation entre Griff et Sam est le vrai carburant de la série et probablement ce qu’il y aura d’intéressant mais c’est aussi frustrant. A chaque fois qu’une série médicale cherche à prendre des idées chez Dr House, je suis septique et j’ai raison de l’être quand je vois le résultat ici. House sans Hugh Laurie n’aurait jamais été House et c’est là que Good Sam n’arrive pas du tout à être à la hauteur. Good Sam ne sait pas non plus ce qu’elle veut réellement être. Ce premier épisode est presque confus dans son introduction tant il passe à côté de ce qui aurait pu justement attacher le spectateur à ce que la série nous raconte.

 

Note : 3/10. En bref, rien de neuf ou d’intéressant sous le soleil.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article