Critiques Séries : Naomi. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Naomi. Saison 1. Episode 3.

Naomi // Saison 1. Episode 3. Zero to Sixty.

 

Bien que l’on ait appris beaucoup de choses sur Naomi dans les deux premiers épisodes, cet épisode permet clairement à l’histoire d’aller de l’avant. Bien plus que je n’aurais pu l’imaginer au départ. Le fait que l’on passe plus de temps avec Zumbado nous permet aussi d’en savoir plus et de voir comment cela affecte réellement Naomi. Zumbado est jusqu’à présent un personnage de second plan mais c’est une chose intéressante dans le sens où c’est aussi l’antagoniste de la série. C’est donc une bonne chose que de le mettre en avant désormais et le sortir de l’ombre car plus une série attend, moins on a envie d’en savoir plus. Le fait que l’on apprenne qui est le vilain de la saison aussi tôt me donne de facto l’envie de voir où Naomi va nous embarquer par la suite. Cela permet aussi de cerner un peu plus ce que veut Zumbado.

 

Zumbado et Akira ont une dynamique étrange. Je me demande comment cela va évoluer par la suite mais de tout ce que Naomi a pu faire pour le moment j’aime bien l’évolution. Depuis trois épisodes Naomi nous a introduit à tout un univers, une galerie de personnages très différents mais complémentaires et des intrigues qui me rendent curieux. Zumbado veut donc utiliser Naomi afin de venir à bout de son but. Naomi permet de donner au disque l’éclat que personne ne peut donner et si cela permet de retourner sur leur planète, Zumbado sait que Naomi n’est pas vraiment du même avis. On sait désormais que ce sont des aliens mais je suis curieux de découvrir plus de toute cette histoire car si la série fait beaucoup de suggestion elle ne donne pas toujours les preuves nécessaires. Tout le monde semble attendre que Naomi soit prête mais ce que l’on ne sait pas encore c’est pourquoi.

 

La série tente de ralentir tout de même l’évolution de la saison, clairement car il faut aussi garder des choses pour la suite et tenir toute la saison mais dans son ensemble le récit évolue de façon étonnamment bien. Les scénaristes parviennent à créer un univers différent des autres séries de super-héros de la chaîne tout en offrant le récit initiatique d’une héroïne. Cela me rappelle un peu Misfits dans un sens où les héros découvraient leurs pouvoirs et où cela permettait aussi de questionner l’adolescence dans son ensemble tout en combattant des menaces. Naomi n’est pas forcément la série la plus mémorable de l’année mais elle a un angle original qui a le mérite d’être efficace.

 

Note : 6/10. En bref, si Naomi continue dans cette direction elle s’inscrirait alors parmi les meilleures séries de super-héros actuellement diffusées.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article