Critiques Séries : Station Eleven. Saison 1. Episode 10 (season finale)

Critiques Séries : Station Eleven. Saison 1. Episode 10 (season finale)

Station Eleven // Saison 1. Episode 10. Unbroken Circle.

SEASON FINALE

 

J’ai mis du temps avant de me décider à quitter Station Eleven. Cette série m’a touché plus que je n’aurais pu l’imaginer et je redoutais un peu ce moment où je devais lui dire au revoir. L’une des choses les plus fascinantes avec Station Eleven c’est le fait que même si nous sommes dans un récit apocalyptique, la série ne s’intéresse pas vraiment à la fin du monde en tant que tel. La pandémie est finalement une excuse pour parler d’autres choses. Il n’y a pas forcément besoin de grandes métaphores car elles sont déjà là. La partie la plus intéressante de Station Eleven elle est simple, ce sont les personnages et les relations et liens qu’ils entretiennent depuis le début de la saison. Tout ce que j’avais envie de voir dans cet épisode et qui finalement apparaît comme l’élément central de cet épisode c’est Jeevan et Kirsten. Ces deux personnages sont les meilleurs et la série nous offre une fois de plus quelque chose de terriblement touchant.

 

Pour ce qui est de Hamlet et de la pièce c’est joli, réussi aussi mais ce n’est finalement pas l’aspect le plus mémorable de cet épisode. J’ai largement préféré la série lorsqu’elle se concentre sur ses personnages. Jeevan et Kirsten nous offrent un moment presque romantique même si l’amour que les deux portent est platonique et purement familial. Leur histoire est tellement différente des autres qu’elle brille bien plus. Le lien entre Jeevan et Kirsten est spécial et c’est ce qui fait la réussite de cet épisode. Depuis le début je me demande ce qui a fait que Kirsten est un peu éloignée des autres dans le groupe et ce qui l’a traumatisé réellement par rapport aux autres. Certes elle a vécu dans le monde avant la pandémie mais c’est sa relation avec Jeevan qui a réellement affecté ce qu’elle est aujourd’hui. Perdre Jeevan a été une plaie qui ne s’est jamais refermée chez Kirsten.

 

La série a pas mal d’histoires dans lesquelles les personnages s’évadent : Tyler c’est la perte de sa femme Rose, Hamlet est finalement une façon pour lui d’échapper à la terrible histoire qu’il a au fond de lui. La série dans un sens est un peu du même acabit pour nous alors que des choses viennent toujours contrebalancer la pandémie et la terrible nouvelle que cela a pu être. Station Eleven nous plonge donc dans un récit plein d’espoir et d’optimisme ce qui fait du bien une fois que l’on est face à notre écran. Cet épisode a aussi pas mal de belles images à offrir aux téléspectateurs, des moments bien plus mémorables que je n’aurais pu l’imaginer. Je ne pouvais pas espérer mieux que ce final qui est à la hauteur de mes attentes et offrent aux téléspectateurs une conclusion parfaite.

 

Note : 9/10. En bref, Station Eleven m’aura eu jusqu’au bout.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article