Critiques Séries : The Blacklist. Saison 9. Episode 7.

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 9. Episode 7.

The Blacklist // Saison 9. Episode 7. Between Sleep and Awake.

 

The Blacklist décide de revenir sur la fin de la saison 8 et la mort de Liz en se concentrant sur Ressler. La série nous révèle que Ressler est un ancien toxicomane et le fait que The Blacklist soulève le sujet de l’addiction à l’Oxycontin est intéressant. Même si ce sujet est presque un peu trop traité de partout ces derniers temps (Dopesick, Hightown, American Rust, etc.) je dois avouer que The Blacklist manquait d’un épisode sur ce personnage. Après tout la série n’a pas réellement parlé du deuil compliqué que Ressler a vécu à la mort de Liz et son besoin de se venger. Le fait que cet épisode se fasse sans numéro de la fameuse Blacklist est aussi une occasion de remettre les héros de la série au coeur de l’histoire. Cet épisode vient nous révéler ce que Ressler est devenu et surtout pourquoi il était aussi mal dans le premier épisode de la saison. Si Red est touché par la mort de Liz, la série a encore le temps de le faire et Ressler est un point de vue intéressant.

 

Pour ce qui est de l’addiction de Ressler, le médecin qui lui prescrit les anti-douleurs tout en sachant que c’est un ancien toxicomane est une bonne chose. Cela permet de justifier facilement l’état de Ressler mais aussi de démontrer la difficulté de sortir d’une addiction. The Blacklist utilise aussi cet épisode pour montrer comment Ressler s’en est sorti difficilement. Cet épisode n’est pas centré sur l’action en dehors de la scène d’ouverture mais plutôt sur la rédemption de Donald. Pour redevenir un héros, Donald avait besoin de gens pour l’aider. Que cela soit Lauren qui lui a montré de la gentillesse à son égard quand il était au fond du trou ou Theodore qui lui a donné l’occasion de prouver qu’il pouvait garder espoir. Ressler est aussi un héros d’une certaine façon grâce à ses talents d’agent du FBI. Quand il découvre que des gens menacent Lauren et son enfant, les choses vont devenir un peu plus rythmées.

 

Il y a de jolis moments dans cet épisode même si par moment la série emprunte un chemin un brin trop simpliste.J’apprécie de voir une série qui sait se renouveler tout en développant encore après neuf saisons des personnages que l’on a pourtant l’impression de connaître par coeur. The Blacklist démontre une fois de plus qu’elle sait ce qu’elle raconte alors que par moment j’ai l’impression qu’ils ont déjà tout dit. Faire une pause de la mécanique classique de la série est une autre bonne idée car même si j’adore Red, je préfère The Blacklist lorsque cette dernière se concentre sur l’ensemble de ses personnages.

 

Note : 7/10. En bref, Ressler a enfin droit à l’épisode qu’il méritait.

Prochainement sur TF1 et Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article