Critiques Séries : The Cleaning Lady. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : The Cleaning Lady. Saison 1. Pilot.

The Cleaning Lady // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Au premier abord, le sujet de The Cleaning Lady est intéressant. Adaptation américaine de la série argentine La Chica que Limpa (2017-2018), The Cleaning Lady nous plonge dans le récit de Thony de la Rosa, une jeune immigrante cambodgienne qui est arrivée aux Etats-Unis avec son fils malade dans l’espoir qu’il soit sauvé. Dans un sens, The Cleaning Lady n’est pas comme les autres séries. On est ici dans quelque chose de plus sombre mais pas forcément meilleur non plus. On sent que la série est entre deux eaux, celles du network et celles de la série du câble. Il y a déjà eu des histoires d’immigration en série et The Cleaning Lady ne tombe pas toujours juste. Disons que les rebondissements se suivent mais empilent tous les clichés les uns sur les autres. Elodie Yung est pourtant une bonne actrice qui méritait bien d’incarner une série mais elle est bien trop bonne actrice pour être dans une série de cet acabit. Je ne sais pas trop quoi attendre de The Cleaning Lady car certains éléments sont tellement poussifs qu’il est difficile de s’attacher pleinement au récit ou aux personnages.

 

Une femme médecin se rend aux Etats-Unis avec son fils malade pour qu'il puisse recevoir un protocole miraculeux. Mais rien ne se passe comme prévu ! Avide de vengeance, elle se fait embaucher comme femme d'entretien afin de se rapprocher de ceux qui lui ont fait croire à la guérison de son enfant.

 

Notamment lorsque Thony échappe à la mort grâce au parrain de la mafia qui lui donne sa chance. On sent déjà venir un semblant de romance ridicule qui n’aura aucun intérêt sur le long terme si ce n’est pas fait de façon plus pertinente. Miranda Kwok (Les 100, Spartacus) a du mal à créer quelque chose de touchant alors qu’elle vient de séries un peu plus centrées sur l’action. Elle a commencé sa carrière en tant que cascadeuse donc cela se ressent dans The Cleaning Lady qu’elle ne maîtrise pas forcément tout ce qu’elle raconte. Afin d’imposer le destin de son héroïne, The Cleaning Lady tente de mélanger plein de choses comme lorsqu’elle réalise une trachéotomie sur un homme dès le cold-open ou lorsqu’elle se retrouve à nettoyer une marre de sang comme tout bon nettoyeur de scènes de crimes. La relation entre Thony et sa meilleure amie et belle soeur Fiona n’apporte rien pour le moment et tolus les personnages secondaires manquent cruellement de pertinence. Les enjeux ne sont pas suffisamment bien définis à mes yeux, laissant ainsi la série naviguer en eaux troubles.

 

Note : 4/10. En bref, des clichés en veux-tu en voilà…

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article