Critiques Séries : Walker. Saison 2. Episode 8.

Critiques Séries : Walker. Saison 2. Episode 8.

Walker // Saison 2. Épisode 8. Two Points for Honesty.

 

A la fin de l’épisode précédent, difficile de savoir ce qui s’est passé avec Trey et Larry. Si tous les signes pointes vers Serano et ses hommes, il se trouve que tout cela n’était pas lié. J’aime toujours quand une série parvient à aller au delà de nos espérances et à surprendre son spectateur. Cet épisode fait les choses de façon plutôt intelligente afin de sortir de sa zone de confort. Je dois avoir que le choix est bon car cela change un peu de la résolution simpliste que j’imaginais au départ. S’éloigner de Serano permet aussi de nous introduire un nouveau tueur, prêt à tirer sur Larry coûte que coûte. La série parvient donc à créer une fois de plus un épisode avec des surprises inattendus. Je préfère cette saison 2 à la première car elle est vraiment capable de sortir des sentiers battus afin d’offrir aux téléspectateurs quelque chose d’original.

 

D’un point de vue narratif cet épisode reste assez calme. Si Walker nous offre quelques moments de tension sympathiques, cet épisode se concentre avant tout sur les personnages et notamment Trey. J’aime bien ce que la série a fait de ce personnage maintenant que celle qu’il aime est partie. Du coup Trey n’est pas celui qui était visé à la fin de l’épisode précédent mais Larry. Ce dernier est visé par un certain Cole, quelqu’un qu’il avait arrêté avant même qu’il devienne capitaine et avait été libéré récemment de prison dans l’espoir de se venger. Dans un sens Walker offre ici un épisode classique pour une série policière mais cela permet de faire ressortir aussi les sentiments des personnages. Les discussions entre Larry et Cordell sont plutôt intéressantes et donnent à cet épisode quelque chose de plus intéressant à jouer qu’une simple intrigue policière.

 

Cette saison 2 a su utiliser à bon escient les personnages dans la dynamique des épisodes de la semaine. Cela permet d’offrir une vraie perspective intéressante qui change de ce que l’on a pour habitude de voir. Que la série se concentre sur Larry est une bonne chose car finalement ce dernier n’a pas eu la chance d’être suffisamment développé auparavant.

 

Note : 5/10. En bref, Walker continue de développer l’univers de sa saison de façon sympathique.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article