Critiques Séries : Walker. Saison 2. Episode 9.

Critiques Séries : Walker. Saison 2. Episode 9.

Walker // Saison 2. Episode 9. Sucker Punch.

 

Jusqu’à présent je trouvais que Dave Annable n’avait pas été utilisé de façon intelligente par la série mais je dois avouer que cet épisode délivre enfin quelque chose de pertinent et efficace autour de son personnage. Depuis que la série nous a introduit Serano, je dois avouer qu’elle ne s’était pas suffisamment concentrée dessus. Probablement aussi car avec le départ d’un de ses personnages principaux la série n’avait pas le temps de le faire. Cet épisode permet à Walker de revenir aux sources de la saison alors que les tensions entre Serano et les Walker sont à leur sommet. Il y a de l’action, de la tension et puis des moments plus familiaux. L’ensemble fonctionne bien mieux que dans des intrigues ennuyeuses que la série peut offrir par moment. En saison 2 Walker s’est vraiment améliorée en mélangeant ses ingrédients de façon plus soignée.

 

La première intrigue de cet épisode c’est le retour de Captain James. Après ce qui lui est arrivé dans l’épisode 2.07 puis 2.08, voilà qu’il est de retour. Larry revient, escorté par Liam. J’aime bien cette nouvelle dynamique que la série a créé avec ses personnages grâce à une nouvelle dynamique. La libération de Serano ne pouvait pas se faire sans quelques tensions. La série prend tout de même son temps tout au long de l’épisode pour en venir à bout. C’est presque trop simpliste mais l’action est assez efficace pour ne pas trop voir le temps passer. Walker continue de mélanger les drames familiaux avec des intrigues de la semaine. Je trouve ça bien plus inspiré que ce que j’aurais pu imaginer de prime à bord.

 

Pour ce qui est du côté plus léger de l’épisode avec la fameuse « Band Night » au Side Step c’est le genre de choses qui faisait fureur dans les séries des années 90. Il y avait toujours un bar avec un groupe qui venait interpréter des chansons. Cela m’a tout de suite fait écho au P3 dans Charmed. Je ne sais pas trop pourquoi car Walker n’est pas une série fantastique mais je trouve ça assez amusant dans son ensemble. Après toutes ces aventures musclées, Walker continue de prouver qu’elle a des choses à raconter et qu’elle le fait de façon plus intelligente que je n’aurais probablement pu l’imaginer au départ. C’est assez appréciable et cela change vraiment de tout ce que l’on a pu voir jusqu’à présent dans la série. Elle a trouvé son vrai rythme de croisière, ce qui fait réellement plaisir à voir.

 

Note : 6.5/10. En bref, en ramenant la famille Serano sur le devant de la scène, la série nous offre pas mal de belles surprises.

Prochainement sur Salto

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article