Bel-Air (Saison 1, épisodes 1 à 3) : Will est de retour

Bel-Air (Saison 1, épisodes 1 à 3) : Will est de retour

Peacock est devenue la maison de tous les reboots (Saved by the Bell, Punky Brewster) mais le reboot de The Fresh Prince of Bel-Air (qui avait permis de faire de Will Smith une star) est une réussite. Plutôt que de reprendre le concept de sitcom, Bel-Air est une série dramatique qui prend le pari de raconter la jeunesse de Will Smith autrement. Jabari Banks est d’ailleurs plutôt convaincant dans le rôle de l’acteur. Si l’obsession d’Hollywood pour les reboots ces dernières années a délivré son lot de mauvaises surprises et de bonnes. Certains ne fonctionnent pas mais Bel-Air fonctionne et c’est probablement même l’un des meilleurs reboots que j’ai pu voir. Comme la série originale, Bel-Air raconte l’arrivée de Will Smith à Bel-Air. Il se retrouve au début face à un gang rival, fini en prison et sa vie est en danger. Sa mère a peur pour son fils donc elle l’envoie de l’autre côté du pays. Bien que Bel-Air rend hommage à la série originale, celle-ci est inspirée du court métrage réalisé par Morgan Cooper en 2019. C’est d’ailleurs ce « faux » trailer qui a inspiré à Will Smith l’idée de faire cette série.

 

Enfant des quartiers populaires de Philadelphie, Will est envoyé, par sa mère, soucieuse de lui offrir un meilleur avenir, chez sa tante Vivian à Bel-Air. Dans le manoir huppé des Banks, le jeune homme est propulsé dans un cadre bien différent de ce qu'il a connu jusqu'à présent. Déterminé à saisir cette seconde chance, il lui faut surmonter de nouveaux obstacles et préjugés...

 

Ce reboot permet aussi d’intégrer une vision différente de la société que la série des années 90 avait mis de côté. L’une des meilleures choses dans Bel-Air est de découvrir l’univers de Will avait qu’il soit envoyé en Californie. On le voit être un étudiant modèle et une star du basket. La série prend le temps de comprendre le personnage et de délivrer quelque chose de convaincant par la même occasion. On ressent aussi le danger dans lequel il se trouve et Jabari Banks ne copie pas Will Smith, il apporte sa propre vision du personnage tout en étant justement assez proche de ce que l’on peut attendre de Will. Bien que Bel-Air soit une série centrée sur Will et ses aventures, la série prend aussi le temps de présenter les autres personnages. Les Banks ont une vraie place ici (et le fait qu’il y ait du temps à dépenser est une occasion de le faire). Au travers de ces trois épisodes on apprend ainsi à connaître chacun des personnages et des intrigues sont développées pour chacun d’eux.

 

Reprendre une sitcom aussi culte que Fresh Prince of Bel-Air était ambitieux et risqué mais finalement c’est une belle réussite. Il y a plein de choses à apprécier dans ces premiers épisodes et l’univers est maintenant suffisamment bien mis en place pour me donner l’envie de revenir pour la suite des aventures de Will et des Banks.

 

Note : 7/10. En bref, une agréable surprise qui prouve que tous les reboots ne sont pas forcément vains.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article