Critique Ciné : Uncharted (2022)

Critique Ciné : Uncharted (2022)

Uncharted // De Ruben Fleischer. Avec Tom Holland, Mark Wahlberg et Sophia Taylor Ali.

 

Uncharted est une franchise à succès de jeu vidéo et son adaptation aurait pu faire sens si celle-ci était réussie. Tout au long du film je me suis demandé ce que je faisais là face à autant de dialogues scolaires, de mise en scène peu épique et de personnages mal fagotés. Ruben Fleischer (Venom, Bienvenue à Zombieland) ne parvient jamais à recréer l’ambiance épique d’un bon film d’aventures. Uncharted ne fait jamais rêver alors que les décors avaient ce potentiel. L’utilisation de Barcelone est particulièrement ridicule et les îles des Philippines ne sont pas spécialement bien utilisées non plus. Ce Indiana Jones sans personnalité donne l’impression que Tom Raider et Benjamin Gates ont eu un enfant et que celui-ci est tout sauf intelligent. Uncharted puise allègrement dans le jeu vidéo d’origine tout en copiant tout sur son passage de Benjamin Gates à Pirates des Caraïbes sans réellement offrir quoi que ce soit de neuf au spectateur. Uncharted n’a pas vraiment de personnalité tant dans le visuel qu’avec les personnages pas vraiment attachants. Plutôt que d’adapter un des jeux, les scénaristes ont préféré écrire leur propre histoire originale avec Nathan Drake, notre héros.

 

Nathan Drake, voleur astucieux et intrépide, est recruté par le chasseur de trésors chevronné Victor « Sully » Sullivan pour retrouver la fortune de Ferdinand Magellan, disparue il y a 500 ans. Ce qui ressemble d’abord à un simple casse devient finalement une course effrénée autour du globe pour s’emparer du trésor avant l’impitoyable Moncada, qui est persuadé que sa famille est l’héritière légitime de cette fortune. Si Nathan et Sully réussissent à déchiffrer les indices et résoudre l’un des plus anciens mystères du monde, ils pourraient rafler la somme de 5 milliards de dollars et peut-être même retrouver le frère de Nathan, disparu depuis longtemps… mais encore faudrait-il qu’ils apprennent à travailler ensemble.

 

Uncharted ne fait donc jamais dans le fan service des fans du jeu vidéo. On se retrouve avec un film générique qui n’offre rien à part une aventure que l’on oublie une fois sorti de la salle de cinéma. Les scènes s’enchaînent et leur enchainement est assez peu fluide. On a l’impression de passer d’une scène à l’autre sans que celles-ci puissent réellement apporter grand chose. Les vilains sont là aussi tous aussi ennuyeux que le film dans sa globalité : Antonio Banderas est un cliché sur pattes, Tati Gabrielle n’a rien à offrir alors que l’actrice a un talent inexploité et Sophia Ali ne sert strictement à rien tout au long du film. Uncharted n’a rien à offrir aux spectateurs de réellement palpitant. L’aventure en elle-même est aussi simpliste qu’un roman pour enfants et les personnages ne sont jamais vraiment approfondis. Ruben Fleischer nous offre une galerie de fonds verts qui n’offrent eux aussi rien au spectacle si ce n’est des scènes génériques sans aucune envergure. Uncharted aurait clairement pu être un film Netflix, ne perdez pas votre temps à aller le voir au cinéma.

 

Note : 3/10. En bref, malgré toute la bonne volonté que j’ai mis en allant voir le film, Uncharted est une resucée de tout ce qui s’est déjà fait dans le genre du film d’aventures sans transcender le genre.

Sorti le 16 février 2022 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article