Critiques Séries : 4400. Saison 1. Episode 11.

Critiques Séries : 4400. Saison 1. Episode 11.

4400 // Saison 1. Episode 11. You Only Meant Well.

 

Après cet épisode il ne reste que deux épisodes et 4400 n’a pas vraiment avancé d’un iota. Cet épisode propose plein de choses mais ce n’est que poudre aux yeux comparés à ce que la série originale faisait. J’aimais beaucoup la mécanique de la série des années 2000 que je ne retrouve pas dans 4400. Il y a cette semaine un mariage, quelqu’un qui est poignardé et des révélations sur Manny et Claudette. Pour ces derniers, heureusement qu’ils sont là car ils sont les deux à réellement donner envie de poursuivre l’aventure. La série a beau avoir des personnages plus poignants et sincères que ceux de la série originale, on perd vraiment l’aspect fantastique. 4400 cherche à mélanger tellement de choses et notamment le côté soap et histoire familiale qui fonctionne dans d’autres séries et sur d’autres chaînes mais pas ici. Manny est donc un personnage mystérieux et cet épisode vient accentuer ce mystère. Notamment en venant nous révéler des choses sur ses intentions.

 

Manny est donc le personnage le plus important de la fin de la saison et pourtant 4400 a toujours autant de mal à le transformer en quelqu’un de vilain ou suffisamment menaçant pour tenir la barque. Les scénaristes n’ont de cesse d’écoper depuis le début de la saison les trous d’air qu’il y a dans le scénario. Manny devient enfin intéressant ici et je n’y attendais pas du tout. Jharrel ne donnait envie de croire en la gentillesse de Manny mais la série retourne cette semaine complètement la situation. On ne sait pas ce qu’il cherche ni s’il est réellement un des 4400. Est ce que le ZMT est la substance qui donne aux 4400 leurs pouvoirs ? Je me demande par contre si la série a tué le Révérend. Lorsqu’il est poignardé, 4400 laisse le téléspectateur en suspend. On ne sait pas ce que l’on doit attendre de la suite mais je doute qu’il soit mort. Ce serait étrange d’avoir passé autant de temps à construire ce personnage pour le tuer ici. Surtout dans un épisode pas très bien équilibré.

 

J’ai bien aimé voir le retour de LaDonna. Elle est plus dynamique que les autres personnages, ce qui donne à la série un peu plus d’entrain que certaines intrigues ennuyeuses. 4400 n’est pas parfaite et c’est vraiment dommage que les scénaristes n’aient pas réussi à capturer l’essence de la série originale afin de nous intéresser réellement à cette aventure. Il y a de bons personnages mais ils sont noyés dans des intrigues génériques, une mise en scène académique, une musique de fond toujours trop présente qui casse beaucoup de moments forts, etc. 4400 a énormément de défauts et pourtant une idée de base particulièrement intéressante. Je ne sais pas ce qu’il faut attendre des deux derniers épisodes mais pas sûr de trouver en 4400 quelque chose qui mérite une saison 2…

 

Note : 4/10. En bref, malgré la présence de bons personnages et l’évolution intrigante de Manny, 4400 reste superficielle et pas toujours engageante.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article