Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 10. Episodes 12 et 13.

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 10. Episodes 12 et 13.

Chicago Fire // Saison 10. Episodes 12 et 13. Show of Force / Fire Cop.

 

« Show of Force » est le genre d’épisodes de Chicago Fire que j’aime bien. La série n’a jamais été régulière en termes de qualité et cette saison n’est pas en reste de mauvais épisodes mais celui-ci est réussi car il donne à tous les personnages l’occasion de briller. Cet épisode met en valeur Kidd et elle prouve qu’elle est une excellente lieutenant à la place de Pelham. Si elle est nerveuse au début, elle va rapidement prouver qu’elle est tout à fait dans ses bottes. J’apprécie vraiment que Chicago Fire fasse évoluer Kidd car depuis le temps que son histoire personnelle tournait en rond dans la série, cet épisode prouve aussi la place de la femme dans un monde assez machiste. Les pompiers sont souvent associés à une image masculine donc qu’une série comme Chicago Fire mette en avant des femmes comme Kidd est parfait. Severide a de quoi être fier d’elle. J’aime bien le côté mignon de toute cette histoire et en même temps le fait que cela bouscule un peu la dynamique habituelle de la série.

 

Si Pelham disparaît, Stella sait très bien qu’elle est là pour rester. La solidarité envers Stella me plaît aussi et donne à l’épisode l’occasion de créer quelque chose qui resserre les liens. Souvent dans Chicago Fire les personnages ont tous des intrigues personnelles alors que cet épisode fait quelque chose de légèrement différent. Côté cas de la semaine, ce n’est pas brillant mais il y a suffisamment de moments sympathiques pour être divertis comme il se doit. Sauf peut-être cette femme coincée dans un Escalator de centre commercial. C’est impressionnant et aussi ma phobie. La saison 10 démarrait de façon pas très intéressante et les scénaristes démontrent finalement qu’ils ont de la ressource. Le Chicago-verse est très inégal tout de même car quand une série est médiocre, l’autre est au sommet de son art. Un peu comme Chicago Med qui me déçoit à répéter ses propres intrigues et Chicago Fire qui ici fait l’inverse et offre des choses plus originales. Il était aussi temps de voir Severide demander la main de Stella. C’est un moment très mignon qui permet de contrebalancer avec ce que l’épisode fait de plus poignant.

 

L’incendie du début de l’épisode est plutôt efficace. Chicago Fire ne nous offre pas suffisamment de scènes d’incendies alors que c’est souvent ce à quoi on pense quand on parle de pompiers. Il y a donc enfin de l’action et Gallo a l’occasion d’être au coeur de l’action. Je ne m’attendais pas spécialement au fait que Chicago Fire utilise aussi bien Gallo mais cet épisode permet enfin au personnage d’aller de l’avant. C’est ce genre de situations qui permettent aussi à la série d’évoluer. Encore une fois la saison est ici en forme. Je regrette tout de même que les intrigues lancées dans l’épisode précédent ne soient pas plus suivies dans « Fire Cop » mais la série se rattrape sur une dynamique plus divertissante et des scènes d’action plus importantes. Le côté haut parleur connecté est presque too-much mais s’avère être une astuce narrative intéressante pour le récit. Cela permet de mettre en garde face aux problèmes que peuvent causer ce genre d’appareil (en plus des bienfaits). Si la suite de la saison reste sur cette lancée alors Chicago Fire va enfin pouvoir redémarrer et me donner l’envie de revenir chaque semaine.

 

Note : 6/10. En bref, deux solides épisodes qui mettent en valeur les personnages et l’action.

Prochainement sur C8

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article