Critiques Séries : Euphoria. Saison 2. Episode 5.

Critiques Séries : Euphoria. Saison 2. Episode 5.

Euphoria // Saison 2. Episode 5. Stand Still Like Hummingbird.

 

Zendaya est et restera toujours l’une des meilleures choses de Euphoria et cet épisode exploite son talent comme aucun autre épisode auparavant l’a fait. J’ai eu du mal avec la saison 1 de Euphoria qui malgré son esthétisme travaillé tombait souvent dans certains pièges narratifs et notamment celui des stéréotypes. Cet épisode se concentre sur une intrigue : Rue. Le créateur de la série a déjà parlé du fait qu’il a eu des problèmes d’addictions à la drogue quand il était adolescent et que son expérience à lui et à Rue sont un peu similaire. Rue n’est pas un personnage stéréotypé comme les autres, c’est la seule qui à mon sens est réellement ancrée dans le réel. Et la série parvient à mettre en exergue le fait qu’il est difficile d’en échapper et que cela peut aussi altérer tout jugement et sa propre personnalité. Dès le début, cet épisode ne perd pas de temps. Elle entre dans la chambre de Gia afin de discuter du fait que Leslie sait pour sa consommation de web. Rue et Leslie s’engueulent sur les pilules et Rue cherche alors la valise disparue.

 

Cette fameuse valise qui peut lui valoir énormément de problèmes si elle ne rend pas l’argent. Cette séquence d’ouverture vient montrer la dualité de Rue et aussi la façon dont la drogue a complètement altéré son jugement. Rue est capable d’être en colère et deux secondes après fondre en larmes. C’est quelque chose que Zendaya fait avec brio. Cette façon que l’actrice a de délivrer tout ce que la série lui demande est parfait. Le moment où Rue parle de ses pensées suicidaires est un autre de ces moments forts qui engage l’épisode dans une direction différente mais palpitante. Au moment où Leslie révèle que Jules et Elliot étaient là depuis le début et qu’ils ont tout entendu, elle retrouve Jules et lui dit qu’elle est un vampire qui aspire la vie de tout le monde et que Elliot est un addict à la drogue. La scène est un crève coeur mais une fois de plus la série demande beaucoup à son actrice et Zendaya est généreuse à l’écran.

 

Mais ce qui est encore plus déchirant là dedans c’est que Elliot et Jules sont les seules personnes réellement attachées à Rue et qui ont ses meilleurs intérêts. La course poursuite pour ne pas aller aux urgences est un moment de tension intense. C’est immersif à un point que l’on ne décroche jamais son regard de l’écran. Lorsque Rue débarque chez Lexi, elle révèle que Cassie et Nate ont eu une relation tout cela pour distraire l’assemblée du sujet qui nous intéresse : la consommation de drogue de Rue. Cela met Cassie dans une position terrible et en même temps démontre à quel point Rue est un personnage égocentrique, qui ne pense qu’à elle. Cet épisode de Euphoria est vraiment étonnant et je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à une telle montagne russe. L’épisode ne perd jamais de temps et exploite chaque minute qu’il a entre ses mains pour nous offrir de beaux moments.

 

Note : 10/10. En bref, le meilleur épisode d’Euphoria.

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article