Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 18. Episode 9.

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 18. Episode 9.

Grey’s Anatomy // Saison 18. Episode 9. No Time to Die.

 

L’an dernier, on laissait des personnages en danger après un accident de voiture. Cette saison ressemble par moment de plus en plus aux premières saisons de Grey’s Anatomy et cet épisode ne fait pas défaut. Au contraire, il capitalise tout ce que l’épisode précédent a fait afin de nous offrir un épisode rythmé sans temps morts. Tous ceux qui comme moi avaient peur pour la vie d’Owen seront heureux de découvrir qu’il n’est pas mort dans l’accident. Il semblerait qu’il sera capable de marcher à nouveau et d’opérer aussi. Cet épisode ne se concentre d’ailleurs pas sur sa propre vie et le fait qu’il puisse s’en sortir mais plutôt sur le fait qu’il pourrait perdre sa carrière. Avec Owen on a appris quelque chose sur Hayes et son éthique. C’est une assez bonne nouvelle car il aura fallu une histoire d’accident de voiture pour que Grey’s Anatomy puisse réellement faire évoluer ce personnage abandonné au milieu de la série depuis l’an dernier.

 

Je ne m’attendais pas du tout à ce que Hayes démissionne à la fin de l’épisode. C’est un moment important mais que l’épisode amène là aussi très bien. Je suis déçu que l’on perde Hayes après tout ce que Grey’s Anatomy a fait pour que l’on s’attache à lui. C’est un personnage qui a tellement de potentiel et Richard Flood est parfait sous les traits de ce personnage. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi les scénaristes n’ont strictement rien fait (ou presque) avec lui depuis qu’il a débarqué au Grey Sloane. Ils ont introduit le personnage comme un intérêt amoureux pour Meredith mais étrangement ils ne sont jamais allé plus loin que ça avec lui. Je me demande si la COVID n’a pas tué cette intrigue l’an dernier et que la série ne pouvait plus faire grand chose si l’acteur voulait partir cette saison. Mais cet épisode a le mérite d’offrir un départ logique et soigné au personnage. Hayes était cool et Richard Flood a été gâché par les scénaristes. Dommage.

 

Si l’accident d’Owen n’a pas forcément été le grand moment de l’époque où Grey’s Anatomy faisait des évènements de ce genre de situations, c’est pourtant un moyen de mettre les personnages et leurs vies personnelles (ou professionnelles) sur le devant de la scène. Les émotions sont là, l’équilibre aussi et dans un sens cet épisode me rappelle malgré tout les épisodes des débuts de la série (saison 2 et 3 dirons nous). Le reste des personnages a aussi son lot de choses à faire et à raconter comme Bailey et Webber sur la Webber Method. Avec deux personnages que l’on connait depuis autant de temps, j’apprécie que la série ait finalement l’occasion de créer encore des instants forts comme ici. La saga Amelia, Kai, Link et Jo m’ennuie un peu. Disons que ce n’est pas l’intrigue la plus palpitante de la saison (et encore moins de cet épisode). Je ne sais pas vraiment où Grey’s Anatomy veut nous emmener mais j’espère qu’ils vont pouvoir aller de l’avant et éviter de tourner autour du pot.

 

Note : 7/10. En bref, retour réussi pour Grey’s Anatomy qui permet de donner à Hayes enfin quelque chose de passionnant à incarner.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article