Critiques Séries : Kamikaze. Saison 1. Episodes 7 et 8 (series finale)

Critiques Séries : Kamikaze. Saison 1. Episodes 7 et 8 (series finale)

Kamikaze // Saison 1. Episodes 7 et 8. Home / Krzysztof and the Cosmic Coïncidence.

SERIES FINALE

 

Les danois sont tout de même très forts pour créer des séries étonnantes, des expériences en tant que tel. Kamikaze en fait partie et ces deux derniers épisodes (qui m’étaient passé à côté) sont la preuve une fois que jusqu’au bout la série est réussie. Tout commence avec la mort des parents et du frère de l’héroïne dans un accident d’avion. Elle avait tout pour être heureuse et à ce moment sa vie bascule. C’est alors dans une spirale infernale où l’héroïne va mettre sa vie sur le fil. Ces deux derniers épisodes permettent de conclure les aventures de Julie et son histoire, scellant son destin. Au début je dois avouer que la série m’a perturbé dans le sens où elle était tellement originale et curieuse qu’elle me laissait pantois. Je ne savais pas à quoi m’attendre et après plusieurs épisodes, j’ai alors compris ce qu’elle voulait dire et le propos n’en est devenu que plus touchant.

 

Les flashbacks dans la vie de Julie sont forts et le visuel est important dans Kamikaze. Il y a un soin qui a été porté aux images qui est fascinant et donne ainsi au récit quelque chose en plus. La variation apportée dans l’utilisation des tons est elle aussi parfaite et permet de créer une diversité enrichissante. Il n’y a pas d’épisode ennuyeux et chaque flashback est différent, accompagnant notre compréhension du passé de Julie mais aussi vers la fin du récit. Kamikaze prouve dans ces deux derniers épisodes qu’elle est plus qu’une série sur une globetrotteuse qui part en mission suicide ou plus qu’une femme perdue dans le désert n’ayant même plus la force de survivre. Après une saison de sexe, drogue, mensonges et pensées suicidaires, ces deux épisodes offrent une perspective différente.

 

La série nous révélait aussi que Julie est enceinte, ce qui a bousculé la série et le ton qu’elle emploie. Julie ne cherche plus à survivre pour elle-même mais pour son enfant qui n’est pas encore né. Je suis dans un sens déçu que Kamikaze ait réduit la survie de son héroïne au fait de devenir mère. Ce retournement de situation apparaît presque comme trop simpliste pour avoir l’impact voulu et donc déconnecté un peu des aventures émotionnelles vécues précédemment. Pour autant cela fonctionne très bien car ces deux épisodes nous offrent quelque chose de réellement touchant. La fin est réussie car les émotions sont là et les différentes intrigues arrivent à leur conclusion. L’actrice principale reste forcément l’un des éléments les plus intéressants de Kamikaze. Elle est parfaite et brille dans chaque scène. Difficile parfois de suivre où Kamikaze veut en venir mais les deux derniers finaux sont probablement les plus forts car ils permettent de créer un liant et de conclure intelligemment les histoires.

 

Note : 8/10. En bref, fin de série réussie.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article