Critiques Séries : Promised Land. Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : Promised Land. Saison 1. Episode 4.

Promised Land // Saison 1. Episode 4. El Regalo (The Gift).

 

Carmen, que l’on a vu grandir dans l’épisode précédent se retrouve une fois de plus au centre de Promised Land alors que son anniversaire est une occasion de régler des histoires de famille. Sauf qu’une fois de plus tout cela est tellement artificiel que cela a du mal à être réellement intéressant. Je n’arrive pas à m’intéresser aux personnages malgré tous les efforts que les scénaristes font pour sortir des rebondissements de leur chapeau. Mais ces rebondissements sont tous plus prévisibles les uns des autres. Une grande partie de cet épisode se concentre sur le retour de Billy, devenu prêtre. Tout cela n’a fait que créer une certaine tension dans la relation entre Lettie et Joe. Tout ce que cet épisode a fait m’a donné l’impression que c’était un épisode de remplissage. Il n’y a rien de neuf et que des choses qui se résolvent facilement. On ne sait rien des plans de Margaret et Antonio pour Joe et Heritage House alors que cette intrigue, introduite dans le premier épisode, devrait justement être la priorité des scénaristes afin de donner envie de revenir.

 

Lorsqu’une série comme celle-ci attend un peu trop pour faire évoluer ses personnages et leurs relations ou même ce qu’ils trament dans le dos des autres alors cela donne des épisodes ennuyeux. Le fait qu’il n’y ait pas vraiment de suite à ce qui a été initié dans le cliffhanger du premier épisode me déçoit. Cela aurait dû être l’intrigue de la saison est maintenant que l’on n’a plus rien sur le sujet, Promised Land se contente de tourner autour du pot. C’est sympathique les fêtes d’anniversaire et les démonstrations mondaines pour montrer que la famille de Joe a du pognon mais ce serait aussi une bonne chose que de faire évoluer les intrigues. Comme l’histoire de Mateo qui veut produire son propre vin. Là aussi la série ne fait rien pour créer un quelconque engouement pour l’intrigue.

 

En effet, tout ce que Promised Land a introduit dans son premier épisode n’est plus vraiment au coeur des préoccupations de la série. On s’intéresse alors plus aux romances de chacun sauf que c’est probablement l’aspect le plus ennuyeux de la série. Comme de voir Margaret danser avec Joe à l’anniversaire de Carmen. La crise de jalousie de la femme de Joe était prévisible et redondante. J’ai l’impression d’avoir vu tout ce que fait Promised Land des dizaines de fois auparavant. Le coeur n’y est pas et les scénaristes ont clairement baissé les bras. Ils se contente de suivre un script en automatique et tous les dialogues qui sont alors écrit sont superficiels. Dommage car Promised Land avait du potentiel mais ne va jamais au bout des choses et se contente d’être le miroir de tous les soaps de ces dix dernières années.

 

Note : 2/10. En bref, Promised Land continue de faire du remplissage sans intérêt.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article