Critiques Séries : Snowpiercer. Saison 3. Episode 3.

Critiques Séries : Snowpiercer. Saison 3. Episode 3.

Snowpiercer // Saison 3. Episode 3. The First Blow.

 

Après deux épisodes à remettre le train qu’est cette série en marche, Snowpiercer peut entrer dans la danse. Cet épisode nous offre de l’action à cause d’une vallée enneigée et toujours ce combat pour être le plus fort entre le Snowpiercer et Big Alice. Layton n’a pas forcément été un personnage très présent. Son histoire dans l’épisode précédent m’a même un peu ennuyé alors que Wilford a réellement pris la place de personnage le plus important. La bataille que se livrent les deux « héros » est intéressante et surtout Snowpiercer délivre plus d’enjeux dans cet épisode que dans les deux précédents. Ce qui rend le tout d’autant plus dangereux c’est que cette bataille d’égos met toute l’humanité en danger. Les scénaristes de Snowpiercer sont tout de même très bons quand il s’agit de rendre un combat de coq entre deux trains intéressant. Lorsque l’on a découvert Big Alice dans la saison 2, c’était une excellente surprise. Maintenant nous avons le Snowpiercer et Big Alice dans un jeu du chat et de la souris tout aussi fascinant.

 

Si l’on pourrait penser avoir déjà tout vu dans la saison 2, Snowpiercer parvient à bousculer ses propres intrigues afin de leurs donner une toute nouvelle dimension. Cela pourrait sembler répétitif et pourtant c’est amusant et divertissant. Car cela permet aussi de créer de l’action qui sort des wagons que l’on a déjà écumés pendant deux saisons. Au fond le principe même de cette intrigue est facile et classique : la vitesse peut-être battre la force et vice versa ? La taille imposante peut-elle gagner sur un train plus petit et plus léger ? Est-ce que quelqu’un qui a de l’expérience gagnera forcément face à une force brute ? Comme Pike le dit si bien dans cet épisode, la queue du train gagne toujours et Andre Layton est un ancien habitant du fond du train. Il connaît donc très bien ce qu’il faut faire mais Snowpiercer exploite bien mieux son personnage ici que dans les aventures des deux précédents épisodes.

 

Ce qui est intéressant avec Layton dans cet épisode c’est la capacité de ce dernier à apprendre de Wilford et comment il fonctionne. Tout cela afin d’utiliser ses propres tactiques contre lui. Il n’y a pas énormément de développements en termes de personnages dans cet épisode. La plupart des personnages que l’on voit ici on les connaît déjà et le scénario nous offre même quelques moments assez amusants dans leur ensemble en parallèle du chaos et de la violence qui se trame en parallèle. Ce n’est pas amusant de voir Kevin torturer Strong Boy et les autres du dernier wagon mais il y a quelque chose d’amusant dans les dialogues. Le réalisateur utilise aussi très bien l’espace et notamment le mouvement ce qui rend l’épisode encore plus percutant et palpitant que les deux précédents. Si le retour de Layton est célébré et que Wilford est maintenant hors d’état de nuire. Mais bon… tout cela risque bien d’évoluer rapidement.

 

Note : 7/10. En bref, Snowpiercer délivre ici un épisode de tension palpable qui donne un coup de fouet à la saison et peut enfin lancer les hostilités à venir.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article