Critiques Séries : This is Us. Saison 6. Episode 6.

Critiques Séries : This is Us. Saison 6. Episode 6.

This is Us // Saison 6. Episode 6. Our Little Island Girl: Part Two.

 

J’ai toujours adoré les épisodes de Thanksgiving des séries familiales et This is Us, malgré le fait qu’elle soit diffusée plus tard dans la saison, n’a pas abandonné la tradition. Surtout que c’est souvent dans This is Us parmi les meilleurs épisodes. Cet épisode nous offre quelques intrigues liées à Thanksgiving tout en mettant en avant Beth au centre de l’épisode. Cet épisode est sensé être la suite de « Our Little Island Girl » (de la saison 3). On sent que la série cherche cette saison à mettre tout ce qu’elle peut dans la saison avant de dire au revoir car l’on sait déjà que la saison 6 sera la dernière. Cet épisode réussi donc à donner à Beth un arc narratif touchant bien qu’il permet de faire avancer d’autres histoires par la même occasion. La série n’a pas énormément le choix que de rajouter tout ce qu’elle a probablement mis de côté l’an dernier. La saison 5 était réduite à cause de la pandémie donc cette saison se doit de rattraper tout ce que Dan Fogelman et ses équipes n’ont pas pu faire. Cela permet dans un sens d’avoir des épisodes plus riches qu’habituellement et j’apprécie forcément le résultat.

 

L’histoire de Beth est finalement très simple, ce qui permet de passer un bon moment sans trop de soucier de quoi que ce soit. Elle n’a jamais eu la chance d’être une ballerine comme elle le voulait donc son nouveau boulot est une sorte de revanche sur elle-même. Si la première partie dans la saison 3 permettait de suivre les aventures de Beth et de la danse, le tout associé à l’histoire de ses parents. Cet épisode permet de traiter le sujet au travers de sa relation avec son prof Vincent. Cela permet en plus de ça de faire revenir Goran Visnjic ce qui est une très bonne nouvelle. Je pense que l’histoire est touchante dans cet épisode aussi car l’actrice (Susan Kelechi Watson) a co-écrit l’épisode. On sent qu’elle a inséré ici des bribes d’émotions étonnantes et différentes qui permettent de bousculer la dynamique propre de l’histoire. Le ballet est un monde compétitif où tout le monde est prêt à tout pour réussir.

 

Vincent n’est pas quelqu’un qui va abuser de son pouvoir de prof et n’est pas cruel non plus de la façon dont on pourrait l’attendre. Il est toujours gentil et poli en surface mais l’épisode permet de mettre en exergue pas mal de choses différentes de façon sous jacente. J’ai toujours aimé la façon assez simple dont This is Us est capable de nous faire ressentir tout un tas de choses. Lorsque Beth est son élève préférée alors Vincent la traite comme un être humain et s’implique dans son futur dans le monde de la danse. Quand Beth commence à avoir du mal alors il accorde le même temps à quelqu’un d’autre, laissant Beth sur le bord de la route. C’est terrible et cruel dans un sens mais pas dans le sens facile de la chose. C’est là que le boulot de Beth dans le présent permet aussi au personnage d’avoir sa propre revanche et donc d’apporter de l’humanité au monde de la danse.

 

Si par moment l’épisode en fait des tonnes (comme lorsque Beth court sur scène après la chute de Stacey), c’est tellement bien écrit et intégré au récit que l’on ne peut pas s’ennuyer mais partager l’instant présent. Le reste des personnages a sa place dans l’épisode et offre de jolis moments aussi. Au fond cet épisode intègre une fois de plus tout ce que j’aime dans This is Us et c’est aussi pour cela qu’il sera d’autant plus difficile de lui dire au revoir…

 

Note : 8/10. En bref, les émotions ont toujours été une force dans This is Us et cet épisode les utilise de façon intelligente.

Prochainement sur M6

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article