Joe Pickett (Saison 1, 10 épisodes) : aventures au coeur du Wyoming

Joe Pickett (Saison 1, 10 épisodes) : aventures au coeur du Wyoming

Les romans de C.J. Box semblent être à la mode puisque Joe Pickett est la deuxième série adaptée de ses romans en quelques années. L’autre, Big Sky sur ABC, n’est pas un modèle de réussite tant l’adaptation est bourrée d’intrigues ronronnantes. C’est John Erick et Drew Dowdle (Waco) qui se sont chargés de cette adaptation et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on a ici quelque chose qui vaut le détour sans pour autant renouveler nécessairement le genre. Michael Dorman (For All Mankind) incarne donc Joe Pickett avec beaucoup d’aisance et parvient à rapidement le rendre attachant. C’est d’ailleurs sur lui que repose une grande partie de la série et de son intérêt. L’acteur est convaincant et les intrigues gravitant autour de lui sont parfois un peu trop classiques. Mais même si Joe Pickett ne renouvelle en rien un genre déjà éculé, il apporte une corde de plus au western moderne qui reste un genre à part en télévision.

 

Joe Pickett, un garde-chasse, et sa famille sont confrontés à de multiples changements politique et socio-économique d'une petite ville rurale du Wyoming. Le comté regorge d’une faune incroyable et une histoire riche de décennies de stratagèmes et autres sombres secrets.

 

La force de Joe Pickett tient dans ses personnages et leurs développements. La série prend le temps d’installer chacun des protagonistes de la série dans son environnement et exploite les décors du Wyoming de façon intelligente. Ces grandes plaines où tout peut se passer se mélangent très bien à l’histoire qui nous est contée. Il faut dire que C.J Box est un enfant du Wyoming et qu’il a réussi à créer des romans qui représentent bien sa région. L’histoire de la saison se suit sans déplaisir et a son lot de rebondissements. Même si par moment Joe Pickett tombe sur quelques épisodes moins efficaces que d’autres, l’histoire tient suffisamment bien la route pour mener le spectateur jusqu’au bout. Malheureusement tout n’est pas parfait non plus. La mise en scène n’est pas toujours soignée et donne l’impression de voir une production de seconde zone (alors qu’elle veut être en partie l’inverse). De nombreuses scènes auraient pu être plus impressionnantes avec une mise en scène plus soignée.

 

Les dialogues sont eux aussi parfois le défaut de la série. Certaines scènes ont du mal à tenir la route à cause de dialogues médiocres. Cela n’empêche pas de passer un bon moment mais il aurait été intéressant de creuser un peu plus les intrigues et les personnages par des dialogues plus soignés, ciselés qui arrivent au bon moment. L’intrigue a donc quelques trous d’air qui ne sont pas folichons mais au fil des dix épisodes l’histoire se tient malgré tout. On se demande parfois comment mais cela reste agréable à suivre. Il faut dire que les décors sont importants ici et permettent de donner un environnement propice aux personnages et à leur évolution. Les scènes dans les forêts du Wyoming sont souvent très jolies (malgré les défauts de mise en scène).

 

Certaines scènes plus légères permettent d’équilibrer le tout et de permettre aux téléspectateurs d’avoir le divertissement qu’ils sont venus chercher. Je ne connais pas les romans de Joe Pickett donc je ne peux pas juger de l’adaptation mais on sent que les scénaristes se sont vraiment investis dedans. Probablement plus que les scénaristes de Big Sky. Les premiers épisodes sont assez longs parfois mais c’est dans sa seconde partie que la saison parvient à réellement éclore et à être généreuse avec les téléspectateurs. Joe Pickett subit les défauts de beaucoup de productions de Spectrum (The Bite l’an dernier, le remake/suite de Mad About You, L.A’s Finest) : tout peut être excellent mais n’inspire pas vraiment l’excellence. Joe Pickett a toutes les qualités requises pour devenir une bonne série mais il faudrait que l’ensemble prenne un peu plus de plomb dans l’aile afin de réellement atterrir.

 

Note : 6/10. En bref, une série honorable et divertissante qui éclot réellement dans la seconde partie de la saison.

Joe Pickett est renouvelée pour une saison 2

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article