Critique Ciné : Maigret (2022)

Critique Ciné : Maigret (2022)

Maigret // De Patrice Leconte. Avec Gérard Depardieu, Jade Labeste et Mélanie Bernier.

 

Le commissaire Jules Maigret c’est avant tout un héros de 75 romans policiers et 28 nouvelles de Georges Simenon. Il avait donné lieu à une série télévisée mais la dernière adaptation de Maigret pour le cinéma français remonte à 1963 avec Jean Gabin dans le rôle titre. Quand on voit Maigret de Patrice Leconte (Les Bronzés), quelque chose est tout de suite frappant et c’est l’association avec Gérard Depardieu. Elle fait tellement sens que l’acteur habite tout de suite le personnage. Patrice Leconte offre ici un bel hommage à Georges Simenon en adaptant ce roman publié en 1954. Il ne laisse rien au hasard afin de renouer avec l’atmosphère des enquêtes de l’un des commissaires les plus connus de France. La lumière est saturée, donnant cette fausse impression de noir et blanc, le Paris est lugubre et froid, les dialogues donnent l’impression de retrouver les années 50 et entre costumes et décors il n’y a rien à redire Maigret est réussi. Mais est-ce suffisant pour en faire un bon film ? Si Maigret a belle allure, d’un point de vue narratif cela ressemble à un téléfilm de luxe.

 

Maigret enquête sur la mort d’une jeune fille. Rien ne permet de l’identifier, personne ne semble l’avoir connue, ni se souvenir d’elle. Il rencontre une délinquante, qui ressemble étrangement à la victime, et réveille en lui le souvenir d’une autre disparition, plus ancienne et plus intime…

 

Gérard Depardieu est un monstre et il est parfait sous les traits de ce personnage emblématique. On peut même aisément se demander pourquoi il n’a pas déjà interprété ce personnage par le passé. Le problème ne vient pas de Gérard Depardieu qui donne corps et âme au personnage, ni même de Patrice Leconte qui parvient à recréer une ambiance des années 50 dans un Paris sombre et lugubre qui colle parfaitement au policier de cette époque. Le problème c’est Maigret, un personnage qui n’offre plus de place à la surprise. Le personnage a été tellement adapté et ré-adapté que l’on en perd presque la quintessence de celui-ci. Il n’y a pas de subtilité, ni quoi que ce soit de complexe. Tout est fait à coup de gros sabots et il n’y a ainsi pas vraiment de moments où l’on est surpris. Maigret traine même par moment la patte en cherchant à nous investir dans quelque chose de plus touchant qui ne parvient pas à créer l’émotion voulue. Cela reste un joli film et Depardieu est parfait mais j’en attendais sûrement trop de Maigret.

 

Note : 5/10. En bref, Gérard Depardieu est un monstre et prouve une fois de plus qu’il est l’un des meilleurs acteurs français. Mais le film pâti de problèmes de souffle qui empêchent de créer la zone d’émotions voulue par le scénario.

Sorti le 23 février 2022 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article