Critique Ciné : Treize à la Douzaine (2022, Disney+)

Critique Ciné : Treize à la Douzaine (2022, Disney+)

Treize à la Douzaine // De Gail Lerner. Avec Gabrielle Union, Zach Braff et Erika Christensen.

 

Disney+ est devenue le repère de tous les remakes et reboots possibles et imaginables. Treize à la Douzaine n’a jamais été une franchise exceptionnelle mais le premier film de 2003 était un film familial sympathique au demeurant. Cette comédie avait alors donné lieu à une suite. Treize à la Douzaine est le troisième film tiré de la franchise mais un retour à la case départ dont le récit a été actualisé afin de coller avec ce que l’on peut imaginer d’une telle époque. Malgré un casting plutôt sympathique (Gabrielle Union et Zach Braff), ce nouveau Treize à la Douzaine n’a aucun intérêt. Ce n’est pas le pire film que j’ai vu mais il ne sert pas à quoi que ce soit si ce n’est prouver le manque cruel d’inspiration qu’il y a chez Disney en ce moment pour leur plateforme. C’est aussi meilleur que le reboot de Maman j’ai raté l’avion sorti l’an dernier sur Disney+ mais on ne peut pas dire que cela doit utile de faire revenir de telles comédies si c’est pour en faire des pâles copies.

 

Chez les Baker, rien n’est simple : leur tribu recomposée comprend 14 membres dont 12 enfants ! Autant dire qu’au quotidien concilier vie de famille trépidante et gestion d’une petite entreprise n’est pas de tout repos...

 

Le charme des deux films originaux (qui n’étaient pas exceptionnels non plus) a disparu pour quelque chose de très lisse. Je n’avais pas de grandes attentes vis-à-vis du film si ce n’est que cela soit potentiellement correct mais il n’en est rien. J’ai plus l’impression d’avoir perdu mon temps avec de bons acteurs qui méritent bien mieux que ça… La fainéantise du scénario se ressent dès le départ tant le manque d’humour laisse le film divaguer de scènes en scènes sans intérêt. Je me suis senti mal pour les acteurs impliqués et même certains des enfants ont quelque chose à offrir mais pas les dialogues ou l’histoire qui va avec. Il n’y a plus rien du film original non plus en dehors du fait que l’on suit une grande famille avec plein d’enfants. Le scénario facilite constamment la vie des personnages dans le but de créer des intrigues toutes plus ennuyeuses les unes que les autres. Disney devrait peut-être arrêté d’aller puiser dans toutes les franchises de FOX afin de les refaire à sa sauce.

 

Note : 2/10. En bref, j’ai eu de la peine pour Gabrielle Union et Zach Braff dans ce remake de Treize à la Douzaine. C’est ennuyeux et fainéant à souhait.

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article