Critiques Série : Super Pumped: The Battle for Uber. Saison 1. Episode 2.

Critiques Série : Super Pumped: The Battle for Uber. Saison 1. Episode 2.

Super Pumped: The Battle for Uber // Saison 1. Episode 2. X to the X.

 

Après un premier épisode introduisant l’univers, Super Pumped: The Battle for Uber nous plonge dans le côté plus sombre de la société. Une scène importante permet de montrer à quel point rien ne va pas dans cette entreprise alors que Travis signe des papiers au sujet de tous les procès qu’il y a en ce moment envers la société. Mais avant tout, Super Pumped: The Battle for Uber nous plonge dans la conquête de New York. Après avoir conquis San Francisco, la bataille pour Uber ne fait que commencer. A Portland les choses ne se passent pas comme prévu alors que les régulateurs de la ville utilisent l’application afin de dénicher les chauffeurs Uber. Le but ? Leurs donner des amendes et saisir leurs voitures. Travis va alors prendre Portland au mot et utiliser un code secret afin de traquer les utilisateurs de l’application. Bill Gurley est un personnage important dans le récit de Super Pumped: The Battle for Uber et il commence à douter des pratiques de Travis.

 

J’aime bien la dynamique apportée dans cette série avec ses personnages. Joseph Gordon-Levitt et Kyle Chandler forment un duo intéressant avec d’un côté un jeune PDG plein d’ambition et prêt à tout et de l’autre un investisseur qui commence à avoir peur de son jeune prodige. Travis est quant à lui concentré sur la montée en puissance de son business. Il a besoin des chauffeurs eux-mêmes pour faire sa publicité et commence alors à s’installer à New York. Le montage à la façon d’un jeu vidéo pour s’installer à New York est excellent et démontre une fois de plus que la dynamique visuelle installée fonctionne à la perfection. Le but avec New York est d’ouvrir la porte à Uber vers le monde entier. C’est ce que Travis veut et aura forcément. La grande soirée à Las Vegas est forcément une occasion de montrer ce qui ne va pas dans la société. En dehors de la référence à Beyoncé et Jay Z qui auraient investi dans Uber, Super Pumped: The Battle for Uber commence aussi à développer l’histoire personnelle de Travis. Lorsqu’il quitte Angie, je dois avouer que ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi fort.

 

Mais Super Pumped: The Battle for Uber c’est aussi l’occasion de montrer la création du premier concurrent de Uber : Lyft. Il se rend compte qu’il a un sacré problème à résoudre alors que Lyft donne l’impression de prendre en otage tout son business model insistant notamment que le concurrent est bien mieux que Uber. Les chauffeurs sont plus gentils et mieux payés. C’est le début d’une bataille qui promet d’être intéressante. Je n’aurais jamais cru que l’histoire d’Uber soit aussi sympathique à suivre mais il faut bien avouer que Super Pumped: The Battle for Uber s’en sort très bien dans sa narration. La narration n’est pas linéaire et nous offre des petites apartés amusantes qui sortent la série de sentiers battus.

 

Note : 6/10. En bref, Super Pumped: The Battle for Uber commence à développer les problèmes de la société de façon palpitante.

Prochainement sur myCanal

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article