Critiques Séries : Killing Eve. Saison 4. Episode 6.

Critiques Séries : Killing Eve. Saison 4. Episode 6.

Killing Eve // Saison 4. Episode 6. Oh Goodie, I’m the Winner.

 

Avant de parler plus amplement de cet épisode j’ai envie de parler de la scène finale sur fond de « Tzigane » de Dalida. Il n’y a que Killing Eve pour nous offre un face à face entre deux femmes qui veulent s’entretuer sur fond de Dalida. Il y a d’un point de vue de la production quelque chose de vraiment bien dans Killing Eve. Après le cliffhanger de l’épisode précédent laissant le destin de Villanelle entre les mains des scénaristes, je dois avouer que je ne savais pas à quoi m’attendre. Cet épisode démarre avec les retrouvailles tant attendue de Eve et Villanelle. Il était temps que les deux femmes se retrouvent même si les retrouvailles sont de courte durée. Je dois avouer que je suis soulagé de voir que Villanelle n’est pas morte (et de toute façon cela aurait été étonnant de l’achever avant le dernier épisode de la série) mais je suis déçu de ne pas avoir plus profité de la relation entre les deux femmes. La réussite de cet épisode c’est la capacité à Killing Eve à se réveiller et à nous délivrer de l’action. Je dois avouer que c’est tout ce que j’attendais de la part de la série et je suis content du résultat.

 

Il aura fallu six épisodes pour que la saison démarre réellement. On a enfin plus d’informations sur les origines des Twelve. C’est une partie qui était un peu trop laissée de côté depuis le début de la saison malgré le besoin narratif de faire avancer l’histoire rapidement. La mort d’un des Twelve aurait pu apporter quelque chose mais ce n’est que les prémisses de bien plus à venir. C’est en tout cas ce que j’ai envie de penser. Eve de son côté a beau avoir tué l’un des Twelve, elle se rend aussi compte que l’organisation est bien enracinée et qu’elle ne pourra jamais en venir à bout. Chaque mort appelle à un nouveau membre. Il était aussi temps de dire au revoir à un personnage qui ne hérissait les poils : Helene. J’adore Camille Cottin mais son personnage devenait une sorte de parodie. Cet épisode démontre à la perfection qu’elle n’a plus besoin d’être là et quoi de plus jouissif que de voir Villanelle l’achever face à Eve. Surtout après que Helene ait révélé, aux oreilles de Villanelle, qu’elles se sont embrassées.

 

Au final, cet épisode fait plus avancer la saison que les cinq précédents. C’est une belle occasion de réellement la faire évoluer et c’est tout ce dont je pouvais rêver. Killing Eve a connu un gros coup de mou depuis quelques temps (notamment la saison 3 qui est à mes yeux catastrophique) mais elle se réveille enfin afin de montrer qu’elle a encore des choses à raconter et la capacité de le faire. Le Jodie Comer est capable de voler une série quand elle est bien utilisée et cet épisode le démontre. Je préfère voir elle à Fiona Shaw (qui a pris trop de place cette année) ou même Pam qui finalement n’apporte pas grand chose au récit depuis son introduction.

 

Note : 8/10. En bref, il était temps mais l’attente est récompensée.

Disponible sur myCanal

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article