Critiques Séries : Pam & Tommy. Mini-series. Episode 6.

Critiques Séries : Pam & Tommy. Mini-series. Episode 6.

Pam & Tommy // Mini-series. Episode 6. Pamela in Wonderland.

 

Il y a quelque chose de véritablement fort dans Pam & Tommy et c’est Pamela. Cet épisode se concentre sur sa déposition auprès de la justice afin de faire disparaître sa sextape. C’est le premier épisode de Pam & Tommy qui se concentre réellement sur Pamela et son histoire. Craig Gillespie (Cruella, I Tonya) pose sa caméra afin de montrer ce terrifiant moment tout en racontant ce que Pamela a aussi vécu lorsqu’elle est arrivée à Los Angeles. Lily James est ici parfaite dans le rôle et apporte une vraie émotion à Pamela que Pam & Tommy n’avait pas forcément montré auparavant. En trente minutes d’épisodes, Pam & Tommy nous offre les premiers moments de Pamela chez Playboy alors qu’elle rencontre Hugh Hefner. Elle est encore innocente et voit le monde comme un monde d’opportunité pour elle. Elle ne pensait pas vouloir faire carrière mais quand elle a été repérée alors c’était le début de sa nouvelle vie.

 

Cet épisode est une occasion pour Pamela Anderson de refléter sa propre vie avec les choix qu’elle a pu faire. Elle est attaquée de toutes parts par rapport à ça et l’épisode propose donc une incursion dans tous ces choix de vie qui l’ont conduite à devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Les jongles que fait cet épisode entre le passé et le présent permet de voir les débuts de Pamela et le monde misogyne auquel elle a dû (et doit toujours) faire face. Car si quelque chose n’a pas changé entre ses débuts et son interrogatoire c’est la misogynie. Cette façon que les personnalités ont de parler d’elle est terrifiant. J’ai du mal à imaginer ce que Pamela a pu ressentir mais l’épisode capture à la perfection ce moment où la justice plonge dans son intimité afin de prouver qu’elle l’a bien voulu (ou bien cherché).

 

Lorsque la justice demande à jouer la VHS, Pamela est épuisé moralement. Le fait qu’elle laisse tomber est terrible mais aussi l’occasion de rappeler que ce monde patriarcale ne l’a jamais aidé au moment où elle en avait le plus besoin. La sexualisation de Pamela est donc la thématique de cet épisode et les conséquences terribles que cela a pu avoir sur sa propre vie. Là où au début de cet épisode Pamela est une jeune femme innocente et belle, elle est aujourd’hui une icône qu’elle ne veut plus vraiment être. Après tout, Pam & Tommy devient mère donc la façon dont la société la traite, la célébrité et tout ce que cela peut amener comme désagrément sont terrifiants. Lily James mériterait amplement un Emmy à la rentrée pour sa prestation dans Pam & Tommy. Elle est ici brillante.

 

Note : 9.5/10. En bref, probablement l’épisode le plus fort (et pourtant presque le plus court) de Pam & Tommy.

Disponible sur Disney+ Star

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article