Critiques Séries : Pam & Tommy. Mini-series. Episode 8 (final part)

Critiques Séries : Pam & Tommy. Mini-series. Episode 8 (final part)

Pam & Tommy // Mini-series. Episode 8. Seattle.

FINAL PART

 

L’histoire de Pam & Tommy aura été passionnante jusqu’au bout même si cet épisode n’est pas aussi bon que les deux précédents. Cet épisode revient un peu plus à la mécanique que l’on a connu précédemment dans la série où tous les personnages ont un rôle à jouer. C’est presque un épisode sur Tommy alors qu’il est content de présenter son nouvel album avec son groupe mais que les fans le sont beaucoup moins. Cette façon que certains fans ont de regarder Tommy commis son groupe n’était qu’une vaste fumisterie est parfait pour créer une série de moments où il va péter les plombs. En parallèle, Pamela tente de continuer sa carrière au cinéma. Malgré le flop de Barb Wire, elle auditionne pour jouer Lynn Bracken dans L.A Confidential. Elle sera écartée par les producteurs. On sent l’exaspération de Pamela et le flot d’émotions qui rempli l’actrice qui veut être plus qu’une bimbo en maillot de bain rouge. D’ailleurs je vous conseille Barb Wire qui est loin d’être le mauvais film que tout le monde décrit. Je dirais même que c’est un hymne à la femme et son émancipation mais le flop est probablement dû au fait que dans les années 90 les hommes n’étaient pas prêt à voir une femme d’action.

 

Pam perd le rôle dans L.A Confidentiel (qui sera donné à Kim Basinger) et dans Austin Powers (qui sera donné à Elizabeth Hurley). Pour ce dernier, la réplique de Tommy est amusante et en même temps démontre la détresse de l’actrice (Tommy: “Who the fuck is Elizabeth Hurley?” Pam: “That’s what I said”). Tout commence à partir en sucette dans le couple et la violence de Tommy se fait sentir un peu plus. C’est sans parler du fait que le web a maintenant évolué et que la vidéo est visible directement depuis un ordinateur. Il n’y a plus besoin de VHS sous le manteau, tout est disponible en ligne. L’évolution d’Internet est d’ailleurs un élément clé de Pam & Tommy que les producteurs ont réussi à intégrer petit à petit de façon intelligente. Mais cet épisode un problème étant donné qu’il doit conclure toutes les intrigues de la saison. On ne passe donc pas suffisamment de temps sur Pam et Tommy puisque nous devons aussi prendre des nouvelles de Rand qui doit maintenant 10 000 dollars et va les chercher chez ceux qui ne l’ont pas payé.

 

La façon dont la sex tape hante Pamela est vraiment intéressante car on plonge dans l’esprit de Pamela. Alors que cette dernière va raconter sa propre histoire dans un documentaire sur Netflix, Pam & Tommy ne trahit jamais les deux personnages et surtout Pamela. Je dois avouer que je suis même attaché à cette façon de Pam par Lily James. L’actrice est excellente et donne envie de la suivre dans les aventures du personnage. L’issue de Pam & Tommy est assez prévisible mais ce sont les personnages qui font l’intérêt de cette série. Seth Rogen de son côté n’apporte plus grand chose à la fin en dehors du besoin de rembourser et trouver de l’argent. C’est presque dommage de voir cela se terminer de la sorte.

 

Note : 7/10. En bref, pas le meilleur épisode de cette mini-série mais Lily James méritera son Emmy.

Disponible sur Disney+ Star

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article