Critiques Séries : Power Book IV: Force. Saison 1. Episode 7.

Critiques Séries : Power Book IV: Force. Saison 1. Episode 7.

Power Book IV: Force // Saison 1. Episode 7. Outrunning a Ghost.

 

Tommy est quelqu’un qui n’aime pas avoir un plan. Il n’a jamais de plan et c’est probablement mieux comme ça. Power Book IV: Force aime rendre le récit de Tommy imprévisible et je trouve ça plus palpitant que les séries qui passent du temps à expliquer comment tout doit se dérouler. La dahlia est une sacrée drogue. Les gens sont rapidement accro mais une drogue comme celle-ci a un coût et tout le monde ne peut pas se l’offrir. Le but de Tommy ? Faire en sorte que la dahlia devienne LA drogue de référence à Chicago, sauf que tout ne se déroule pas vraiment comme prévu. Tommy est quelqu’un qui n’est jamais content et qui veut toujours aller plus loin. Il pense qu’il faut séduire plusieurs marchés et surtout la rendre accessible à tous. Par le prix notamment. Dans un sens il a raison car même si la demande serait là, les clients ne sont pas là par manque de moyens. Claudia de son côté semble plus heureuse de s’occuper d’un terrain qu’elle connaît que de drogués qu’elle ne connaît pas.

 

Quand elle dit ne pas spécialement vouloir changer la formule de sa drogue, elle a raison. Après tout la dahlia est bien comme elle est, il faut juste l’industrialiser. Il y a aussi le danger des serbes qui continue de planer au dessus mais Tommy a une idée dans sa tête et c’est assez difficile de le faire changer d’avis. Cet épisode est dans un sens plus un épisode de transition vers les trois derniers épisodes de la saison que quoi que ce soit d’autre. Tout ce que Tommy veut depuis longtemps c’est aimer et être aimé en retour. Il a besoin de sentir que les gens ont besoin de lui. Power Book IV: Force s’avère être une vraie force de la nature sur Tommy. On comprend mieux le personnage que dans Power car la série a plus de temps pour développer sa personnalité.

 

Je ne suis pas sûr que Tommy serait capable de surmonter la perte d’un autre être qui lui est cher. Après tout, Power Book IV: Force ne va pas se terminer sans qu’il y ait quelques cadavres donc si la série peut capitaliser sur la personnalité de Tommy afin de délivrer petit à petit quelque chose qui va le faire tomber au fond du trou je ne suis pas contre. Walter de son côté a un cancer des poumons et personne ne semble le savoir. Je ne demande si Walter ne va pas se sacrifier à un moment donné afin de préserver ses propres enfants. Il y a tellement de potentiel et pas mal de surprises que la série nous laisse imaginer pour la suite et fin de la saison. Power Book IV: Force semble être plus imprévisible que je n’aurais pu l’imaginer au début et je trouve ça rafraichissant.

 

Note : 6/10. En bref, un épisode de transition vers la fin de la saison qui s’avère assez efficace et palpitant pour donner l’envie d’enchaîner.

Disponible sur Starzplay

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article