Critiques Séries : Snowpiercer. Saison 3. Episode 6.

Critiques Séries : Snowpiercer. Saison 3. Episode 6.

Snowpiercer // Saison 3. Episode 6. Born to Bleed.

 

Le fait que Snowpiercer soit diffusée à raison d’un épisode par semaine sur Netflix va à l’encontre du modèle économique de la plateforme qui aime le « binge-watching » qu’elle a démocratisé. Mais je dois avouer que de retrouver Snowpiercer chaque semaine est un vrai plaisir. La paranoïa ambiante qui se construit dans cette saison 3 me plaît, d’autant plus que cela joue aussi sur les actions de tous les personnages (dont Pike et Layton). Les secrets sont toujours difficiles à garder et ils sont bien mieux gardés lorsqu’une seule personne est au courant. Snowpiercer fonctionne grâce à l’ensemble des humains à bord du train et si quelque chose commence à dérailler alors tout le train est en péril. C’est probablement ce qui a conduit Melanie et Wilford à devenir de vrais dictateurs afin que tout le monde marche au pas et qu’il n’y ait pas de place à la chute de certaines parties du train. C’est aussi ce que Layton est en train d’apprendre à ses dépends et rend d’ailleurs son histoire palpitante.

 

Pike « Each of us still living stands on a mountain of the dead; it’s something Layton conveniently forgets. »

 

Le fait que Pike ait tenté d’assassiner Layton ne rebat pas forcément les cartes mais permet aussi de justifier ce qui a conduit le premier à s’en prendre au second. Cet épisode offre enfin une conclusion à cette rivalité qui ne pouvait avoir de fin qu’une fin sanglante. Pike est donc au centre de cet épisode ce qui est plutôt logique étant donné que c’est à lui que l’on dit au revoir. J’avais envie de voir un épisode sur Pike depuis un bout de temps et cet épisode ne m’a pas déçu. Bien au contraire, Snowpiercer nous délivre ici tout ce que j’aime dans la série et même plus encore. Les scénaristes ne cherchent pas vraiment à nous en dire plus sur lui du point de vue de sa vie d’avant l’ère glaciale mais c’est intéressant tout de même. Cela permet d’offrir une vision plus riche du personnage et de le confronter (enfin) à Layton comme il se doit.

 

Après la révolution de la queue du train dans la saison 1, Andre s’est vu leader naturel mais n’a jamais instauré la démocratie promise. Pike ne pardonne pas à Andre de ne pas avoir respecté ses promesses. Quoi qu’il en soit, j’apprécie la façon dont le récit évolue cette année avec plusieurs pans d’intrigues dilués tout au long de la saison. C’est plus efficace et cela permet d’éviter de perdre du temps inutilement sur des personnages ou des intrigues qui n’ont pas de sens. Snowpiercer va droit au but et c’est ce que j’avais envie de voir.

 

Note : 8/10. En bref, un épisode sur Pike réussi qui permet aussi de donner une conclusion à cette partie de la saison.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article