Critiques Séries : Snowpiercer. Saison 3. Episode 9.

Critiques Séries : Snowpiercer. Saison 3. Episode 9.

Snowpiercer // Saison 3. Episode 9. A Beacon for Us All.

 

Snowpiercer s’attache vraiment à son passé et c’est presque dommage. Si dans un sens cet épisode offre quelques moments sympathiques, ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais non plus. Le retour de Jennifer Connelly est sympathique mais j’ai l’impression que cela a été fait car les scénaristes sont un peu à court d’idées. Elle était dans le froid et présumé mort sauf qu’elle a donné signes de vie et n’est finalement pas morte. Melanie a perdu tout ceux qu’elle connaissait, dépendant de stimulants afin de survivre ou en tout cas vivre suffisamment longtemps pour que quelqu’un voit sa présence. Melanie a beau revenir à bord du Snowpiercer et cela reste un moment sympathique, ce n’est pas ce que j’attendais. La série ramène ce personnage dans l’espoir de créer un engouement mais à mes yeux il a totalement disparu.

 

Notre équipe à bord du Snowpiercer travaille afin de la retrouver et de la récupérer. Cela permet à l’équipe de Wilford et celle de Layton de travailler ensemble. Cela change des querelles intestines de la série qui ne sont plus amusantes du tout. Cette saison 3 de Snowpiercer est un peu congestionnée dans tout un tas de trucs pas vraiment originaux ou passionnant. Le début de la saison était bon puis elle est partie en sucette rapidement. Melanie a manqué pas mal d’évènements à bord du Snowpiercer en six mois mais cela ne veut pas pour autant dire que c’était un retour attendu. Jennifer Connelly ne manquait pas vraiment à la série. Je dirais même qu’elle ne servait plus à grand chose. A la fin de l’épisode, Layton se rend compte que Melanie aurait peut-être dû mourir pour son bien. Les deux ont une vision totalement différente du leadership à bord du train.

 

Wilford de son côté a construit le train et recruté les investisseurs dont il avait besoin lui-même. Layton de son côté a libéré le queue du train de son destin tragique et Melanie a géré le train pendant des années sans aucune aide. Elle a réussi à garder le train suffisamment sage pour que tout le monde cohabite et vive en paix. Snowpiercer a beau tenter tout un tas de choses cette année pour relancer l’intérêt du récit mais cela n’est pas aussi percutant que j’aurais pu l’espérer. Je dirais même que Snowpiercer finit par m’ennuyer et ne devient plus ce rendez-vous hebdomadaire dont j’avais besoin et/ou envie.

 

Note : 4.5/10. En bref, un retour inattendu n’apporte rien de neuf ni de palpitant.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article