Critiques Séries : Star Trek: Picard. Saison 2. Episode 2.

Critiques Séries : Star Trek: Picard. Saison 2. Episode 2.

Star Trek: Picard // Saison 2. Episode 2. Penance.

 

Après l’excellent retour de Star Trek: Picard, la série conserve sa dynamique avec « Penance ». D-Picard se retrouve transport dans une réalité alternative en 2400 où son némésis de toujours, Q, a mis en oeuvre un dernier « procès ». La façon dont Star Trek: Picard construit son futur dystopique est fascinante. Cela change complètement de tout ce que l’on a pu voir auparavant dans la série et c’est même assez rassurant dans son ensemble. Le USS Stargazer se révèle dans un monde où la Confédération (et pas la Fédération) règne comme des conquérants sans merci. Lorsqu’une série raconte des réalités alternatives, c’est souvent l’occasion de nous surprendre et d’aller dans une direction totalement différente. C’est clairement ce qui se passe dans cet épisode, notamment car Picard en plus d’être au coeur de l’histoire découvre que sa version de lui dans cette réalité n’est pas vraiment l’homme vertueux que l’on connaît. Il a transformé les Vulcains en esclaves qui ont peur de lui.

 

Il y a ici une imagerie clairement sortie du IIIe Reich. Je trouve ça assez fascinant de voir que l’Allemagne nazi continue d’inspirer les récits dystopiques. Cette façon de dépeindre l’autorité dans les actions mais aussi dans l’architecture est fascinante. Paramount a clairement mis les petits plats dans les grands afin de garantir aux téléspectateurs une saison étonnante. Cela aurait pu être un échec total étant donné que tous les personnages ont des versions alternatives d’eux-mêmes mais c’est parfait pour creuser encore plus les personnages que l’on connaît nous et leur humanité. Jeri Ryan fait partie des membres du casting que j’aime le plus et Seven of Nine était d’ailleurs l’un des atouts maîtres de la saison précédente. Elle continue d’avoir une place importante et surtout d’offrir à la série des moments palpitants.

 

Elnor de son côté se réveille au milieu d’Okinawa où des résistants ont mis en place une attaque contre la Confédération. Ils veulent se venger de l’attaque contre les Rumalans. Par chance, Raffi trouve Elnor avant que la Confédération ne puisse le tuer. Alison Pill de son côté continue de prendre plus de place dans la série. Le Dr Agnes Jurati va probablement jouer un rôle important dans la suite de la série et c’est parfait pour ce que j’ai envie de voir ici. Cet épisode représente tout ce que j’aime dans Star Trek: Picard et même plus encore. Je n’aurais jamais pensé que cette saison 2 puisse autant améliorer la série mais après deux épisodes je suis conquis. On a enfin une vraie série Star Trek !

 

Note : 9.5/10. En bref, un épisode de course contre la montre dans un monde alternatif et dystopique passionnant.

Prochainement sur Paramount+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article